Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

En bonne posture pour la santé !

15 janvier 2014  |   écrit par Julie Plouffe  |

Partager

La posture du corps reflète l’état d’une personne et de ses douleurs. Modifier sa posture peut influer sur les maux de dos, les maux de tête, l’humeur, la pression sanguine, le pouls et même la capacité pulmonaire. Une personne qui marche le dos courbé et la tête penchée vers l’avant, semble déprimée et risque de l’imposer à son corps. La façon de se tenir à une très grande influence sur l’état physique et mental. Certains thérapeutes sont même convaincus que chaque émotion correspond à une tension musculaire récurrente. Quand on a peur ou pendant une période stressante, les mâchoires se crispent et les dents se serrent, ce qui peut provoquer des maux de tête et des maux de cou.

Exercice et conseils pour une bonne posture | Le Réseau

La science a permis de démontrer qu’une bonne posture est synonyme de fonctionnement optimal du corps. Plus précisément, une étude publiée dans l’American Journal of Pain Management (1994, 4: 36-39) a révélé que la posture influence et modère chacune des fonctions physiologiques, de la respiration jusqu’à la production d’hormones.

La plupart de nos gestes quotidiens étant inconscients, les mauvaises postures s’installent et deviennent facilement des habitudes qui ne sont pas remises en question. Modifier sa posture permet de diminuer les douleurs et d’éviter d’en provoquer de futures.

Exercice pour adopter la bonne posture

On entend en général par « bonne posture » l’alignement équilibré du cou, du haut du dos et du bas du dos. Renforcer les abdominaux, les muscles des épaules et du bas du dos favorise le maintien de cette courbe naturelle du dos.

L’exercice suivant peut être pratiqué à la maison pour prendre conscience de votre posture et vous aider à en adopter une meilleure. Au besoin, placez-vous devant un miroir.

Positionnez-vous debout, les pieds bien à plat au sol et écartés à la largeur des épaules. Vos genoux sont droits sans être tendus. Redressez la tête doucement sans la rejeter en arrière. Placez votre front légèrement plus en avant que la mâchoire – qui doit être détendue. Redressez les épaules sans les tirer en arrière pour dégager votre cage thoracique. Placez votre bassin droit de manière à ce qu’il ne bascule pas vers l’avant ou l’arrière. Portez votre regard loin devant vous. Respirez calmement avec le ventre. Une respiration lente et contrôlée vous plongera dans un état adéquat pour vous sentir bien et soutenir la bonne posture.

 

 

Corriger les effets d’une mauvaise posture

Bien comprendre la posture du client est primordial pour effectuer un bon massage. Quelques fois, elle fait écho à d’anciennes blessures ou à des accidents passés qu’il a oublié de spécifier dans le questionnaire santé. Une mauvaise posture peut démontrer que la personne est « en mode compensation » entraînant une pression sur la colonne vertébrale, les nerfs et les muscles. Cela peut aussi créer des douleurs importantes n’ayant rien à voir avec la problématique initiale. Certains muscles peuvent devenir plus forts d’un côté et plus faibles de l’autre.

En tant que thérapeute, nous savons que la douleur n’est pas toujours la cause exacte du problème et il faut chercher beaucoup plus loin. Bien souvent, ce sont les effets secondaires d’une compensation posturale.

Soulager les douleurs posturales par la massothérapie

Recevoir un massage régulièrement aide également à soulager les douleurs posturales d’origine musculaire, articulaire, tendineuse, et à améliorer la flexibilité du corps. Sans compter que la massothérapie permet la sécrétion d’endorphines, qui une fois libérées en forte quantité, créent un sentiment de bien-être autant physique que psychologique!

Consultez la fiche professionnelle de Julie Plouffe

Partager

Vous aimerez aussi...

Comment trouver le parfait massothérapeute pour vous ?

15.juin.2020

La fatigue et la massothérapie

28.fév.2020

Comment intervenir face aux inconduites sexuelles des clients en massothérapie ?

26.nov.2019

Julie Plouffe

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute