Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Réduction des déchets : un petit pas vers une clinique écolo

10 août 2016  |   écrit par Marie-Ève Soucy  |

Partager

En tant qu’entrepreneur en massothérapie, vous songez probablement souvent aux façons de faire votre part pour aider l’environnement et rendre votre clinique écolo. Changer ses habitudes de consommation pour réduire sa quantité de déchets produite implique certainement un peu d’énergie, mais apporte son lot de bénéfices. Non seulement vous réduirez votre empreinte écologique sur la planète, mais vous pourrez également économiser des coûts à long terme. Voici quelques trucs qui n’exigent pas trop d’investissement de votre part, mais qui auront un impact important à la fin de l’année.

L’électronique au lieu du papier | Réseau massothérapeutes1. L’électronique au lieu du papier

Minimisez vos impressions et l’utilisation inutile de papier en optant pour des versions électroniques de vos documents. Par exemple, oubliez la publicité imprimée et passez vos messages via le web. Ou encore, utilisez le système de production de reçus électroniques offert gratuitement par le Réseau. Il vous est également possible de faire remplir les questionnaires santé des clients avec une tablette électronique et de l’archiver dans vos documents. Vous réduisez ainsi considérablement votre utilisation de papier, en plus de trouver plus rapidement les dossiers des clients à leur retour.


Les accessoires réutilisables | Réseau des massothérapeutes2. Les accessoires réutilisables

Bannissez de votre clinique les accessoires à utilisation unique en favorisant les accessoires réutilisables. Vaut mieux laver des verres, des pantoufles en coton et des serviettes à mains en tissu, par exemple, que de jeter des contenants en carton ou des accessoires en papier qui ne peuvent être utilisés qu’une seule fois. Remplacer les piles régulières de vos appareils par des piles rechargeables peut également être plus rentable tout en étant plus doux sur la planète!


Le recyclage | Réseau des massothérapeutes3. Le recyclage

Vous avez probablement déjà un gros bac de recyclage dans votre établissement, mais pour renforcer cette pratique auprès de vos employés et de vos clients, facilitez-en l’accès en ajoutant des contenants prévus et identifiés à cet effet partout où il y a des poubelles. Vous verrez ces dernières se remplir considérablement plus lentement!


Le compost | Réseau des massothérapeutes4. Le compost 

D’ailleurs, en y pensant bien, la majorité des déchets produits par votre clientèle seront des mouchoirs utilisés ou des sachets de thé, n’est-ce pas? Quelle coïncidence! Le café moulu, les filtres – pas les dosettes en plastique, ça, c’est une autre histoire! – les sachets de thé, tisanes et infusions ainsi que les mouchoirs et papiers essuie-tout peuvent être incorporés au compost. Alors pour un tri encore plus précis, invitez vos clients à jeter ces derniers dans des contenants identifiés à cet effet. Vous pouvez aussi indiquer, dans la salle des employés, quel genre de déchet peut être ajouté au compost, afin que vos employés y jettent leurs restants de repas par exemple. Si la cour arrière de votre établissement le permet, il s’agit d’une option envisageable pour créer ou donner un coup de main à un espace jardin!


L’écorecharge et le vrac | Réseau des massothérapeutes5. L’écorecharge et le vrac  

Lors du choix de vos produits (huiles, savons, produits ménagers, collations, etc.), favorisez les contenants qui peuvent être rechargés. Non seulement les recharges peuvent contenir entre 50 % à 70 % moins d’emballage comparativement aux formats réguliers[1], mais il s’agit également d’une option moins dispendieuse. De plus, l’achat de produits en vrac permet de se procurer la quantité exacte nécessaire pour éviter le gaspillage et de les entreposer dans des contenants réutilisables.


La consommation de l’eau | Réseau des massothérapeutes6. La consommation de l’eau 

Même si cela représente plus de vaisselle, la consommation de l’eau du robinet empêche une contribution à la fabrication de bouteilles de plastique, ce fléau à la planète. Utilisez un pichet, ou encore mieux, un robinet avec filtre à eau intégré, si vous doutez de la qualité de l’eau du robinet!


Les échantillons et portions individuelles 7. Les échantillons et portions individuelles 

Il est parfois tentant de dire oui lorsque les compagnies de produits de beauté en vente dans votre établissement vous offrent des échantillons à offrir aux clients. Par contre, faute d’explications ou d’intérêt envers le produit, ceux-ci se retrouvent souvent à la poubelle; si ce n’est pas la vôtre, ce sera la leur! Faites un compromis en demandant un format régulier du produit afin de l’inclure directement dans vos soins, lorsque pertinent. En ayant présenté le produit utilisé pendant le soin, il est plus probable que le client soit intéressé à s’en procurer un. On évite ainsi le gaspillage, tout en ciblant efficacement le consommateur.


La réutilisation des draps et autres textiles | Réseau des massothérapeutes8. La réutilisation des draps et autres textiles  

Vos draps commencent à avoir de l’âge et il est temps de les remplacer? Avant de les jeter, pensez à les découper pour en faire des guenilles!


Investir pour une durée de vie plus longue | Réseau des massothérapeutes9. Investir pour une durée de vie plus longue 

À l’achat d’ampoules, ou de n’importe quel autre accessoire pour la pratique de vos activités, une qualité supérieure ou une marque certifiée écologique signifie qu’ils iront rejoindre la poubelle moins rapidement. Parfois, les quelques dollars de plus à la caisse valent la peine sur le long terme.


Donner plutôt que de jeter | Réseau des massothérapeutes10. Donner plutôt que de jeter

Malgré tous vos efforts pour réduire vos déchets, il arrive tout de même que des produits « aient fait leur temps ». Mais avant de jeter quelconque appareil ou objet qui ne vous est plus utile, offrez-le à des organismes de charité (décoration, draps, etc.) ou apportez-les à l’écocentre le plus proche (appareils et électroménagers défectueux). Vos objets auront peut-être une deuxième vie, au lieu de croupir dans un site d’enfouissement!

Prenez le temps d’expliquer sur votre site web et vos outils de communication en quoi consiste votre démarche et publicisez vos initiatives écologiques! Ils seront ainsi en mesure de comprendre pourquoi certains changements les touchent et de reconnaitre leur valeur, car la clientèle apprécie les efforts d’une entreprise cherchant à être écoresponsable.

Et vous, quels petits gestes faites-vous au quotidien pour réduire vos déchets ou réduire votre empreinte écologique?

[1] http://www.smedar.fr/editorial-les-12-gestes-quotidiens-142.html

Partager

Vous aimerez aussi...

Le retour au travail après une longue absence

08.juil.2020

La gestion des ressources humaines

30.avr.2020

Les essentiels dans une salle de massothérapie

22.avr.2020

Marie-Ève Soucy

Marie-Ève Soucy œuvre dans le milieu des communications et du marketing depuis 2009. Massothérapeute depuis 2010, elle exerce ce deuxième métier à temps partiel. La proximité avec sa clientèle et le lien de confiance qu’elle établit est un complément important et nécessaire à sa carrière. À l’affût des médias sociaux et du marketing en ligne, elle est passionnée par le côté entrepreneurial que doit développer un thérapeute à son compte et souhaite simplifier et vulgariser le marketing local pour les petites entreprises. Avec ses articles de blogue, elle désire surtout apprendre aux massothérapeutes comment utiliser les ressources numériques à leur disposition afin de faire connaître et rayonner leur entreprise.

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute