Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Commencer sa pratique en massothérapie

22 octobre 2015  |   écrit par Sophie Vaudrin  |

Partager

Tout nouveau métier demande de la planification et des ajustements. Il en va de même pour la massothérapie qui inclut, entre autres, les volets comptabilité, markéting, service à la clientèle, conseils et exercices.

Définissez votre statut de travailleur

Dans un premier temps, il est important de définir son statut de travailleur. Désirez-vous travailler à votre compte ou à titre d’employé salarié? Ce choix pourrait définir le nombre de clients que vous recevrez chaque jour ainsi que le lieu où vous pratiquerez votre nouveau métier. Par exemple, un travailleur autonome peut exercer à la maison, dans un local commercial ou encore partager un local avec d’autres professionnels. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un comptable pour voir les options qui s’offrent à vous. La section « Babillard » du site du Réseau vous permet également de consulter des offres d’emploi, des locaux à louer et de l’équipement à vendre.

Commencer sa pratique en massothérapie - Blogue du Réseau

Domptez votre comptabilité

Si vous choisissez de devenir votre propre patron, vous aurez plusieurs chapeaux à porter : réceptionniste, thérapeute, commis à l’entretien et… comptable! Plusieurs se questionnent notamment au sujet des taxes et des dépenses admissibles. Assurez-vous de connaitre les limites des revenus et dépenses auxquelles vous avez droit avant de faire votre premier rapport d’impôt. Cela vous évitera des surprises désagréables du côté financier. Consultez l’article « La comptabilité… un mal nécessaire! » pour en apprendre un peu plus ainsi que le webinaire « Démystifiez votre comptabilité ».

Soyez bien assurés - Blogue du Réseau

Soyez bien assurés

Pour commencer votre pratique, vous aurez besoin de différents types d’assurances. D’abord, l’assurance responsabilité civile et professionnelle, qui couvre l’aspect de votre pratique en cas de dommages causés à autrui. Pensez également à assurer vos biens, tels que mobilier et fournitures de massothérapie, que votre lieu de travail soit à la maison ou à l’extérieur. Votre assurance couvre peut-être vos biens à la maison, mais pas à l’extérieur de celle-ci, c’est pourquoi il est préférable d’informer votre courtier d’assurances du lieu de votre pratique.

Ensuite, l’assurance invalidité est à ne pas négliger. Il est conseillé d’épargner l’équivalent de trois mois de revenus pour subvenir à nos besoins en cas d’arrêt de travail de courte durée. Cependant, si l’arrêt perdure au-delà de cette période, vos ressources financières pourraient en être durement affectées. De plus, sachez que les travailleurs autonomes sont maintenant admissibles à l’assurance-emploi. Consultez le site de Service Canada pour voir si vous êtes admissible. Afin de choisir les assurances qui vous conviennent, vous pouvez consulter la section « Assurances » du Réseau, un courtier en assurances ou un conseiller financier.

Faites-vous connaitre de la bonne façon - Blogue du Réseau

Faites-vous connaitre de la bonne façon

Maintenant que vous avez défini le côté légal de votre pratique, il ne vous reste plus qu’à pratiquer votre métier avec passion! Mais attention! Chercher à gagner une forte clientèle le plus rapidement possible est très tentant. Vous pensez offrir des rabais afin d’attirer la clientèle? Selon plusieurs thérapeutes ayant offert des rabais sur le montant d’un massage, peu de clients sont revenus de façon régulière. Certains recherchent les rabais plutôt qu’un thérapeute, aussi compétent soit-il! La meilleure publicité demeure le bouche-à-oreille. Pour le faciliter, offrez par exemple deux cartes professionnelles à vos clients à la fin d’un massage, afin qu’ils puissent la remettre à leur entourage. Créez une page professionnelle sur les réseaux sociaux ou encore sur le web, mais évitez toutefois les sites d’annonces gratuites, qui n’apportent pas la clientèle recherchée. Pour plus d’idées, consultez le blogue du Réseau, sous la catégorie « Marketing et gestion d’entreprise » ou faites l’écoute du webinaire « Développez votre clientèle ».

Définissez vos limites personnelles - Blogue du Réseau

Définissez vos limites personnelles

Avant de commencer votre pratique en massothérapie, avez-vous pensé au nombre de clients que vous désirez recevoir? La clientèle visée? Vos heures d’ouverture? En principe, masser 6 à 8 clients par jour est très faisable. En pratique, c’est différent! Peut-être découvrirez-vous que ce rythme ne vous convient pas, que ce soit sur le plan physique ou psychologique. Songez aussi aux plages horaires que vous désirez offrir : le jour, le soir, la fin de semaine? Sachez qu’il est plus facile d’augmenter ses heures d’ouverture que de les diminuer, alors, débutez lentement pour découvrir l’horaire qui vous convient.

Gardez du temps pour vos activités personnelles, car votre santé est aussi importante que celle de vos clients. Établir ses limites s’applique aussi à la relation avec les clients. Le thérapeute se doit d’être à l’écoute du client, mais, pour certains motifs, il peut cesser de recevoir ce même client. Le code d’éthique et de déontologie en fait mention au chapitre 5. N’hésitez pas à le consulter!

Derniers petits conseils : pour pratiquer votre métier, soyez curieux! Consultez d’autres thérapeutes et posez des questions, que ce soit en personne ou sur le groupe privé Facebook de l’Association. Ayez confiance en vous et développez votre style. Et surtout, prenez soin de vous!

Consultez la fiche professionnelle de Sophie Vaudrin

 

Partager

Vous aimerez aussi...

Le retour au travail après une longue absence

08.juil.2020

La gestion des ressources humaines

30.avr.2020

Les essentiels dans une salle de massothérapie

22.avr.2020

Sophie Vaudrin

Sophie Vaudrin est massothérapeute et professeure de Pilates. Elle s’intéresse aux divers aspects touchant l’être humain : corporel, psychologique et émotionnel. Sa motivation première est de donner des outils aux gens afin que ceux-ci puissent prendre en main leur santé. Formée en danse pendant plusieurs années, elle a également travaillé avec le club de nage synchronisée de sa région dans le domaine de la flexibilité. Lorsque l’occasion de suivre une formation en massothérapie s’est présentée, elle y a vu une chance extraordinaire d’aller chercher des connaissances plus approfondies sur le corps humain. En plus de la massothérapie et du Pilates, madame Vaudrin donne à l’occasion des ateliers en milieu de travail touchant la posture, l’ergonomie, l’alimentation et le stress.

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute