Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Décrocher du travail et des écrans

12 novembre 2019  |   écrit par Marie-Ève Soucy  |

Partager

Les situations suivantes ne vous sont sûrement pas inconnues. Vous quitter le travail à 18h, mais vous répondez à un client sur Facebook qui vous contacte à 22h. «Cela ne prendra que 5 minutes!» Ou encore, vous quittez deux semaines en vacances, mais vous vérifiez vos courriels tous les jours, «simplement pour vous assurer que tout va bien».

Avez-vous entendu parler de l’«hyperconnectivité»?

L’hyperconnectivité est un terme récemment inventé par des chercheurs canadiens pour décrire la multitude d’outils numériques utilisés pour communiquer. On parle entre autre des SMS, de la messagerie instantanée (chat) et des réseaux sociaux, entre autres.

Ces technologies ont révolutionné la façon que nous communiquons au quotidien, autant dans notre vie personnelle que professionnelle. Elles sont fort pratiques pour garder un oeil sur son entreprise en tout temps. Cependant, une étude de l’Université Virginia Tech a récemment démontré que le fait qu’une personne soit joignable en tout temps augmente son niveau de stress, en plus d’affecter négativement le bien-être de ses proches.¹

Décrocher du travail et des écrans Blogue du Réseau

Si vous êtes propriétaire d’une clinique ou travaillez à votre compte, il est possible que vous ayez de la difficulté à décrocher du travail. Étant constamment connectés à nos téléphones intelligents, il peut être difficile de laisser des demandes de client sans réponse, d’ignorer des courriels ou de remettre à plus tard des tâches qui sont essentielles à vos yeux. Pire! Vous restez connectés, et ce, malgré que vous soyez en vacances! C’est normal, vous êtes dévoué et professionnel, car la réussite de votre entreprise vous tient à coeur. Par contre, le fait de ne jamais décrocher du travail peut avoir des conséquences négatives sur votre bien-être à long terme.

Voici donc quelques trucs et exercices à faire pour vous aider à déconnecter du travail, mais aussi, à limiter le temps passé derrière un écran!

Faites des listes de tâches quotidiennes

Une étude, réalisée par l’université de Wake Forest aux États-Unis, démontre que nous sommes bien plus distraits lorsque les tâches que l’on doit faire ne sont pas inscrites quelque part. Les chercheurs relèvent, eux aussi, que le simple fait d’écrire son plan d’action à l’avance peut nous libérer de notre anxiété et nous faire gagner en efficacité.²

Dresser une liste des choses que vous avez à faire permet de réaliser le travail accompli dans une journée. Cela vous aidera à partir du travail l’esprit tranquille, en sachant ce qui vous attend le lendemain.

Faites des listes de tâches quotidiennes blogue du Réseau

Mettez votre semaine en perspective

Avant de vous lancer dans l’action, il peut être bénéfique de regarder l’ensemble des tâches que vous devez effectuer à court, moyen et long terme et de vous faire un plan de match.

Quels sont vos objectifs? Combien de temps vous laissez-vous pour les réaliser? Que voulez-vous cesser de remettre à plus tard? Quelle tâche vous empêche d’avancer un projet de plus longue haleine?

Cela peut sembler une corvée supplémentaire, mais elle vous fera certainement gagner du temps en bout de ligne! Le fait d’être bien organisé, de tenir un agenda à jour et d’établir un ordre de priorités permet de réduire le stress lors des périodes très occupées. Tout cela afin que vous puissiez quitter en paix à la fin de vos journées!

Mettez votre semaine en perspective blogue du Réseau

Utilisez des applications spécialisées

Plusieurs applications existent afin de vous aider à réduire l’utilisation de votre téléphone intelligent. Que ce soit pour mieux gérer l’utilisation de votre cellulaire en surveillant vos habitudes, bloquer certaines applications après une certaine heure ou simplement prendre conscience du temps passé sur votre téléphone, ces outils fort utiles sont disponibles gratuitement.

L’organisme Capsana³ a dressé une liste de ceux-ci pour vous aider à décrocher et à utiliser les écrans de façon plus consciente : https://pausetonecran.com/outils/.

Utilisez des applications spécialisées blogue du Réseau

Déléguez à une personne de confiance

Apprendre à déléguer n’est pas toujours facile. Par contre, se doter d’une personne de confiance qui peut prendre le relais lorsque vous prenez une pause est primordial pour décrocher du boulot et vous permettre de profiter pleinement de vos vacances ou vos jours de congé.

Si ce n’est déjà fait, songez à former une «relève» parmi vos employés, collègues ou proches qui pourrait assurer certaines tâches mineures qui ne nécessiteront pas votre intervention. Cette étape peut sembler superflue ou excessive, mais demander de l’aide et savoir que votre entreprise est entre bonnes mains en votre absence vous enlèvera un poids sur les épaules et vous permettra de revenir pleinement reposé.

Déléguez à une personne de confiance

Prenez rendez-vous … avec vous-même!

Déterminez des dates et heures fixes récurrentes lors desquelles vous faites quelque chose que vous aimez, pour vous. Prenez ce temps pour vous et assurez-vous de bloquer la plage horaire dans votre agenda personnel afin que rien n’entre en conflit avec ce moment précieux. Il pourrait être facile de l’écarter, mais poseriez-vous un lapin à un ami? Non! Alors pourquoi vous le permettre avec vous-même? En vous obligeant cette discipline régulièrement, vous apprendrez comment décrocher.

Prenez rendez-vous … avec vous-même! Blogue du Réseau

Osez fermer vos appareils

Cette technique semble drastique, mais aux grands maux, les grands remèdes! Malgré toute la bonne volonté du monde, parfois, lorsque la tentation est là, c’est plus fort que nous : «un simple petit coup d’oeil à la notification que l’on vient de recevoir ne fera pas de mal à personne!» se dit-on.

Saviez-vous qu’entendre le son d’une notification provoque la sécrétion de dopamine qui vient stimuler le circuit de la récompense, selon le fondateur du Centre pour la dépendance à Internet et aux technologies, David Greenfield?4 Les alertes reçues, sur notre téléphone par exemple, sont un facteur important dans la dépendance aux écrans.

Aidez-vous à ne pas succomber à la tentation et après une certaine heure, fermez complètement votre téléphone. Oserez-vous?

[1]  https://urbania.ca/article/etre-joignable-temps-travail-ca-pese-sante-mentale/
[2] https://www.konbini.com/fr/inspiration-2/lexplication-psychologique-des-bienfaits-de-la-to-do-liste/
[3] Capsana est une entreprise québécoise qui se consacre entièrement à la promotion de la santé et des saines habitudes de vie ainsi qu’à la prévention et à la gestion des maladies chroniques.
[4] http://ici.radio-canada.ca/emissions/le_15_18/2015-2016/chronique.asp?idChronique=413827

Partager

Vous aimerez aussi...

Comment intervenir face aux inconduites sexuelles des clients en massothérapie ?

26.nov.2019

Comment surmonter les journées difficiles en massothérapie ?

29.oct.2019

Trucs pour prévenir les douleurs liées au travail de bureau

15.oct.2019

Marie-Ève Soucy

  Marie-Ève Soucy œuvre dans le milieu des communications et du marketing depuis 2009. Massothérapeute depuis 2010, elle exerce ce deuxième métier à temps partiel. La proximité avec sa clientèle et le lien de confiance qu’elle établit est un complément important et nécessaire à sa carrière. À l’affût des médias sociaux et du marketing en ligne, elle est passionnée par le côté entrepreneurial que doit développer un thérapeute à son compte et souhaite simplifier et vulgariser le marketing local pour les petites entreprises. Avec ses articles de blogue, elle désire surtout apprendre aux massothérapeutes comment utiliser les ressources numériques à leur disposition afin de faire connaître et rayonner leur entreprise.

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute