Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Démarrer en massothérapie avec un plan d’affaires et des stratégies

écrit par
28 février 2019

Plan d’affaires, canevas du modèle d’affaires et planification stratégique, les bases pour s’y retrouver.

Si vous avez en tête de démarrer votre propre entreprise de massothérapie, vous vous êtes surement déjà posé la question suivante: quelle est la planification nécessaire au démarrage d’une entreprise?

Certes, le fait de réaliser une bonne planification demande d’investir du temps et de l’énergie que vous pourriez passer à pratiquer la massothérapie. Toutefois, il s’agit certainement d’un investissement à long terme pour votre réussite en affaires. Si les différents outils présentés au sein de cet article ne sont pas des garanties du succès de votre entreprise en soi, ils vous permettront certainement d’améliorer vos chances de réussite dans l’aventure.

Plan d'affaires et stratégies en massothérapie

Pour en apprendre davantage sur la planification nécessaire au démarrage d’une entreprise, consultez le webinaire du Réseau. 

Plan #1 : Canevas du modèle d’affaires

Avant de discuter du premier plan à réaliser pour démarrer son entreprise, il est important de comprendre ce qu’est le modèle d’affaires de votre entreprise. Le modèle d’affaires est l’ensemble des fonctions, processus et intrants nécessaires au fonctionnement de votre entreprise.

En lien avec cette définition, le canevas du modèle d’affaires vous permet de structurer votre modèle d’affaires d’une manière visuelle et favorise ainsi une vue d’ensemble de votre projet d’affaires.

Il devient alors plus facile d’illustrer votre modèle d’affaires. Cela facilite la mise en relation des différents éléments et vous donne une vision globale de votre entreprise. Un tel canevas vous permet d’organiser l’information et de réaliser un sommaire de vos analyses et réflexions tout au long de votre projet.

Une fois bien rempli, votre canevas devrait contenir la totalité des informations qui se retrouveront dans votre plan d’affaires. Toutefois, portez une attention particulière à ce qui suit. Le but premier du canevas du modèle d’affaires n’est pas de remplacer le plan d’affaires, ces deux outils sont complémentaires.

Le canevas est un outil pour structurer et tester vos idées. Il vous permet d’avoir une vision d’ensemble des différents éléments de votre entreprise. Le plan d’affaires, quant à lui, est un outil qui sert à communiquer vos idées.

Ce pour quoi il vous faut compléter votre canevas et tester votre modèle d’affaires avant de débuter la rédaction de votre plan d’affaires. Lorsque toute la réflexion entourant votre modèle d’affaires sera réalisée et testée, vous rédigerez un plan d’affaires concis et utile beaucoup plus rapidement!

Plan #2 : Le plan stratégique

La planification stratégique, est-ce l’art de planifier la croissance de son entreprise pour finalement réaliser que nos projets ne débouchent pas comme prévu?

Eh bien, oui! Ça résume assez bien!

Pour un travailleur autonome, un plan stratégique peut être complet en quelques pages seulement. Il s’agit d’un document qui vous permettra de définir sur une ligne du temps quelles actions, vous devrez réaliser afin de réaliser vos stratégies d’affaires pour atteindre vos objectifs d’affaires, soit votre vision d’entreprise.

Un tel type de plan vous permet d’illustrer votre vision d’entreprise et à traduire cette dernière en objectifs qui vous parleront et qui vous motiveront. Ensuite, elle vous permettra d’élaborer des stratégies cohérentes et un plan d’action pour atteindre ces objectifs.

L’entrepreneuriat est incertain et instable. Pour réussir à votre compte, il est important de vous armer contre l’inconnu, car, soyez-en certain, vous devrez y faire face! En ce sens, vous vous demandez surement en cet instant : Si j’évolue dans un contexte aussi changeant, pourquoi aurais-je besoin de dresser un plan stratégique alors que je sais que tout va changer?

La réponse est simple : vous serez capable de détecter plus rapidement qu’un changement de stratégie est nécessaire et vous serez capable de réagir plus efficacement dans cette situation.

Pour illustrer mes propos, prenez l’image d’une montagne à gravir.

Vous pénétrez en pleine forêt à la base de la montagne. Votre plan stratégique est votre boussole. Au sommet de cette montagne se trouve votre objectif publicitaire : atteindre 70 lecteurs par mois sur votre blogue pendant trois mois consécutifs, et ce, avant votre 10e mois d’opération.

Vous avez en main votre boussole (plan stratégique) pour vous y rendre et vos outils d’escalade : des articles de 1000 mots, publiés à une fréquence bimensuelle sur votre blogue et de la publicité par la plateforme Facebook.

Vous réalisez alors à votre 5e mois d’opérations que vous n’avez pas plus de 20 lecteurs par mois, vous n’avez même pas escaladé la moitié de la montagne!

Si le sommet est atteignable (votre objectif est réaliste) et que votre boussole est bien ajustée (vous avez réalisé les actions prévues), cela signifie qu’il y a quelque chose qui cloche avec vos outils (vous n’utilisez pas les bonnes stratégies).

À vous de trouver le problème par la suite. Est-ce que vos clients préfèrent des articles plus fréquents et plus courts? Préfèrent-ils interagir par la page Facebook de votre entreprise que par votre site web?

Bref, votre plan stratégique est là pour vous rassurer (ou sonner l’alarme) par rapport à vos différents objectifs de développement. Grâce à un bon plan stratégique, vous serez en mesure de rajuster le tir sur vos stratégies plus rapidement pour atteindre votre vision d’entreprise plus efficacement.

Plan #3 : Votre plan d’affaires

Le fameux plan d’affaires… Trop souvent dépeint comme la saleté que l’on cache sous le tapis avant que les invités arrivent, il est un stress réel pour plusieurs entrepreneurs en devenir.

Pourtant, le plan d’affaires n’est rien de plus qu’un outil de communication. Que vous n’ayez pas encore démarré votre entreprise ou que vous pratiquiez à votre compte depuis plusieurs années, le plan d’affaires vous permet d’expliquer et de communiquer vos idées d’affaires à une autre personne sous un format texte.

Certes, il peut être intéressant d’obtenir de l’aide dans sa mise sur pied, mais sachez que le défi principal ne se trouve pas dans la rédaction du plan. Le réel défi, c’est d’en créer le contenu. C’est de structurer votre entreprise d’une manière cohérente (et c’est sur ce point qu’une bonne formation en entrepreneuriat peut vous aider!)

En contexte de démarrage, si le plan d’affaires n’est pas réservé uniquement pour les demandes de financement, il est grandement utilisé pour l’atteinte d’un tel objectif. Pourquoi?

Parce qu’il permet de communiquer aux financiers le fonctionnement de votre entreprise (votre modèle d’affaires), ainsi que vos objectifs futurs pour l’entreprise (votre planification stratégique), le tout sous un format texte assez standard pour le lecteur.

Est-il absolument nécessaire d’avoir en main un plan d’affaires lorsque vous irez cogner aux portes des institutions bancaires (ou de tout autre type d’investisseur)? Certains diront qu’un canevas du modèle d’affaires détaillé avec des preuves à l’appui suffiront, mais la réalité, c’est qu’une bonne partie des institutions financières exigent encore un plan d’affaires en bonne et due forme.

En ce sens, réaliser une planification adéquate augmentera considérablement vos chances d’obtenir le montant que vous désirez, et ce, à des conditions avantageuses pour vous. Concrètement, elle augmentera votre crédibilité en tant qu’entrepreneur et porteur de projet auprès des investisseurs.

Ressources disponibles pour vous aider

Institut Kara
École des entrepreneurs du Québec
Entrepreneuriat Québec
Fondation Montréal inc.
Futurpreneur Canada
J’entreprends.ca
Place aux jeunes en région
Réseau SADC et CAE
Réseau M (Mentorat pour entrepreneurs)

Caroline Plante, collaboratrice invitée 

Caroline Plante est la fondatrice de l’Institut Kara, une entreprise offrant de la formation ainsi que de l’accompagnement entrepreneurial spécialisée en contexte déontologique et clinique. Bachelière en administration des affaires avec une concentration en finance de l’Université de Sherbrooke, elle est diplômée de 2e cycle en entrepreneuriat de HEC Montréal. Elle complète actuellement un second diplôme de 2e cycle dans le domaine de l’éducation à la TELUQ.

Par son enseignement, elle encourage le développement de l’esprit critique, de l’autonomie d’apprentissage ainsi que de la mise en pratique des connaissances nouvellement acquises par l’apprenant.

En plus de développer ses services au sein du milieu déontologique, elle offre des conférences et des ateliers dans différents organismes à but non lucratif ainsi que dans les écoles et universités. Elle est aussi impliquée au sein de différentes initiatives pour favoriser l’essor économique des femmes au Québec.

 

Commentaires

  1. Monique Leblanc dit :

    Bonjour, est ce possible d’avoir les documents pour le plan d’affaire dont c’est parfait dans la formation. Merci

  2. Le Réseau dit :

    Bonjour Mme Leblanc, les documents étaient accessibles uniquement aux personnes inscrites pour le webinaire en direct. Cette décision est due à une entente prise avec la présentatrice. Merci de votre compréhension et bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute