Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

En savoir plus pour mieux travailler (partie 2)

20 mars 2014  |   écrit par   |

Partager

Article de l’American Massage Therapy Association publié dans Massage Therapy Journal le 15 août 2012. Titre original « The More You Know » par Shari Auth

[Dans la première partie de cet article, nous avons vu l’importance de varier ses techniques de massothérapie pour avoir une longue vie comme thérapeute. Nous avions mis l’accent sur le massage avec les avant-bras, la hauteur de la table ainsi que le transfert de poids. Voici d’autres techniques ou astuces à appliquer à vos soins pour mieux travailler.]

Détendez-vous!

Il est possible de travailler moins fort et d’obtenir les mêmes résultats. La majorité d’entre nous utilisons plus d’énergie que nécessaire lors d’un massage. Prenez note de votre respiration et de votre corps lorsque vous massez. Faites un effort conscient afin de respirer profondément en travaillant; détendez tous les muscles qui ne sont pas utilisés en travaillant. Avec la détente, vous conserverez non seulement de l’énergie mais vous deviendrez aussi plus efficace.

De plus, n’oubliez-pas que, tout comme nous sommes à l’écoute de nos clients, ils sont aussi à notre écoute. Plus vous serez détendu, plus le client sera détendu. Si vous êtes plus tendu à la fin de la séance qu’au départ, ce n’est avantageux ni pour le client, ni pour vous-même.

Ressentez l’étirement

Essayez de mettre le muscle tendu en position d’étirement avant de débuter le massage. En procédant ainsi, le travail sur le muscle sera intensifié sans pour autant intensifier votre charge de travail. Du même coup, méfiez-vous du client qui désire que vous vous acharniez sur un point en particulier; les endroits tendus sont généralement des symptômes et non des causes de la douleur. Prenez le temps de trouver la cause; celle-ci est généralement assez sensible donc une pression légère suffira pour la détendre. Lorsque cette zone sera détendue, il se peut que le point de tension dont se plaignait votre client disparaisse.

 

 

La participation du client

La majorité des gens porte peu ou pas d’attention à la respiration. Encouragez votre client à respirer, particulièrement lorsque vous travaillez une zone tendue. Vous pouvez par exemple lui demander de respirer à travers la région que vous massez, ce qui aura pour effet d’augmenter la circulation dans cette région en plus d’aider à détendre votre client. Utilisez la respiration du client comme un outil pour obtenir un niveau de relaxation encore plus profond pour l’esprit et le corps.

Mécanismes corporels

Assurez-vous de toujours respecter les mécanismes corporels. Utilisez vos jambes plus que la force de vos bras. Maintenez un large écart entre vos pieds durant le massage. Lors de vos déplacements le long du corps du client, bougez tout votre corps avec chaque manœuvre, afin de travailler avec votre poids corporel et non votre force musculaire. Gardez le dos droit, le nombril légèrement tendu vers la colonne vertébrale (ce qui contracte les muscles profonds pour éviter d’arquer le dos), la poitrine dégagée et les épaules détendues.

La massothérapie est une profession sans aucun doute très physique. Apprendre de nouvelles techniques pour mieux travailler tout en obtenant d’excellents résultats vous assure une longue vie dans cette carrière que vous affectionnez.

Lire la partie 1

Partager

Vous aimerez aussi...

Approche de l’asthme en contexte de massothérapie

23.sept.2020

Les mystères du piriforme

14.sept.2020

Le Taping

26.août.2020

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute