Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Forrest Gump chez le massothérapeute

31 juillet 2015  |   écrit par Xavier Jutras  |

Partager

Les étés au Québec ne sont jamais bien longs. Sans doute habités par l’urgence d’en profiter, plusieurs décideront de commencer à courir ou d’augmenter leur fréquence d’entraînement de course, ce qui est une excellente nouvelle en soi!

La course à pied, c’est un peu comme une boîte de chocolat : ça fait du bien… à condition de ne pas en abuser!

La course à pied et la massothérapie - Blogue du Réseau

4 raisons de faire de la massothérapie votre alliée

Au final, tout est une question de perception et devinez quoi : la massothérapie joue énormément sur les perceptions. Voyons comment.

1. Repos repos repos

Le paradoxe même de l’entraînement : ce n’est pas l’entraînement en soi qui vous rendra en forme, mais bien le repos qui s’en suit. Non seulement un bon massage vous détendra, mais en plus il vous rappellera à quel point il est bénéfique de prendre le temps de s’arrêter. Si la recette vous fait du bien, nul doute que vous adopterez plus souvent une mentalité d’effort/repos consistant à vous donner au maximum quand c’est le temps… en sachant que cela vous donnera le droit de décrocher plus tard.

Conseil pratique : offrez-vous une séance de massothérapie toutes les 3-5 semaines, à la condition de respecter votre horaire d’entraînement.

Repos et massothérapie - Blogue du Réseau des massothérapeutes

2. Conscientisation du corps

Lorsque vous vous faites masser, vous êtes confrontés aux sensations de votre corps au moment présent. Si des inconforts ou blessures avaient l’intention de se manifester au cours de votre saison de course, vous saurez les identifier dès les premiers signes. La massothérapie vous oblige à cesser de minimiser la gravité de ces maux et plutôt à les confronter afin de remédier à la situation. Parmi les victimes possibles, on peut penser aux orteils, aux muscles intrinsèques du pied, aux talons, aux chevilles, aux mollets, au tibial antérieur, aux tibias, aux genoux, aux ischiojambiers, aux muscles fessiers, aux hanches ou bien sûr au dos! Toutes ces parties du corps sont beaucoup sollicitées lors de la course. Des zones plus douloureuses pourraient donner des indices quant aux ajustements à faire.

Conseil pratique : prenez le temps de noter dans un carnet les endroits douloureux ou tendus durant ou après vos entraînements et comparez ces sensations les jours suivant votre massage. N’oubliez pas de mentionner vos bobos à votre thérapeute même si ceux-ci ne sont pas présents le jour du massage.

3. Technique repensée

Dans la même lignée, certains maux seront la conséquence directe d’une technique de course non optimale pour votre situation. Si vous commencez à la course et que certains problèmes ou inconforts apparaissent, parlez-en à un professionnel de la santé. Celui-ci sera en mesure d’identifier les causes. En optant pour la massothérapie, vous aurez l’avantage d’avoir un feedback fréquent quant aux inconforts articulaires ou musculaires, ce qui vous rappellera d’adopter la bonne gestuelle de mouvement d’un entraînement à l’autre.

Conseil pratique : il est à noter que parfois la problématique réside dans la durée, l’intensité, la chaussure utilisée ou la surface de course. Mentionnez ces variables à votre thérapeute afin qu’il puisse intervenir plus efficacement.

Techniques de course et massothérapie - Blogue du Réseau

4. Mobilité accrue

À ce jour, les études sérieuses ont observé que la massothérapie n’avait pas le pouvoir d’augmenter la performance. Cela dit, avec tous ses effets relaxants, un bon massage aidera à maintenir une bonne mobilité au niveau des articulations, vous permettant de garder la même technique confortablement jour après jour. Cela aura pour effet de maximiser la qualité de votre entraînement et vous permettra d’offrir votre plein potentiel. En d’autres mots, la massothérapie ne fait pas de vous un surhomme, elle fait de vous un homme! =)

Conseil pratique : prenez l’habitude d’être actif à la suite d’un massage, ne serait-ce que d’aller marcher. Vous maximiserez ses bienfaits.

J’aimerais terminer en vous encourageant à vous inscrire à au moins une course cette saison. En ayant un objectif concret, vous n’aurez pas le choix de vous entraîner et si vous le faites, vous n’aurez pas le choix de prendre soin de vous! Pour trouver un massothérapeute à proximité ou pour consulter l’horaire de toutes les courses possibles, vous n’avez qu’à visiter les liens ci-dessous.

Bonne course!

www.kmag.ca/magazine/calendrier.aspx

 

Partager

Vous aimerez aussi...

Le massage des pieds

11.août.2020

Bienfaits de la massothérapie pour les adolescents

22.juil.2020

Le travail debout : risques et conseils

23.jan.2020

Xavier Jutras

Diplômé de l’Université Laval en kinésiologie en 2005, Xavier Jutras a décidé d’ajouter une nouvelle corde à son arc en 2014 en entamant une carrière parallèle en massothérapie. Maintenant en voie de devenir orthothérapeute, il pourra ainsi gérer les bobos de ses clients tout en s’assurant de les guider dans leur processus de réhabilitation. Doté d’une infatigable curiosité, il fait des lectures quotidiennes sur le sujet afin de rattraper « le temps perdu ». Son but : apprendre, bien comprendre et, surtout, faire le tri de l’information de façon à pouvoir mieux informer par la suite. Déjà rédacteur pour le blogue "Je me prends en main", il a offert ses services au Réseau dès qu’il en a eu la chance parce qu’il adore pouvoir transmettre sa passion en enseignant ou en écrivant. Fan invétéré des massages, il se donne comme mandat de rester neutre du mieux qu’il peut pour donner l’heure juste quant aux connaissances actuelles acceptées par la communauté scientifique. Bien qu’il possède un intérêt très marqué pour le monde du sport, il s’intéresse également aux bienfaits psychologiques que peuvent apporter l’activité physique et la massothérapie. Ces deux domaines, à la fois préventifs et curatifs, sont intrinsèquement liés et constituent, à son avis, le chemin le plus sain et le plus efficace pour atteindre le niveau de bienêtre que vous souhaitez.

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute