Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

La comptabilité… un mal nécessaire!

9 août 2013  |   écrit par Sophie Vaudrin  |

Partager

Que vous soyez un travailleur autonome ou une PME, un incontournable demeure: la comptabilité! Pour ceux qui détestent la paperasse ou qui en ont les moyens, il est possible de tout remettre entre les mains d’un comptable, pour les autres, il faut se résoudre à apprivoiser les chiffres.

Déterminer votre type d’entreprise

Vous vous lancez en affaires, mais ne savez pas par où commencer? Il est d’abord primordial de déterminer la forme juridique de votre entreprise. Serez-vous travailleur autonome ou associé d’une compagnie? Ainsi, sachez que si le nom de votre entreprise comprend votre prénom et votre nom de famille, la loi ne vous oblige pas à vous immatriculer au Registre des entreprises.

Vient ensuite la fameuse question des taxes. Doit-on s’y inscrire ou non? Vous êtes tenus de vous inscrire aux fichiers de la TPS et de la TVQ si le total de vos ventes taxables et détaxées a atteint 30 000 $ au cours des quatre derniers trimestres civils. Si votre revenu est de moins de 30 000 $ pour cette même période, vous êtes considéré comme un petit fournisseur et avez le choix de vous inscrire ou non. Par contre, si vous choisissez de vous inscrire, vous devez le demeurer pendant au moins un an. Il va sans dire que l’inscription aux taxes complexifie alors votre comptabilité puisque vous devrez les faire payer à vos clients et réclamer celles que vous déboursez pour exploitation de votre entreprise.

Connaitre les dépenses d’exploitation déductibles

En ce qui concerne les dépenses d’exploitation déductibles ou non, référez-vous aux listes disponibles sur les sites de Revenu Québec et Revenu Canada. N’oubliez pas que vous ne devez déduire certaines dépenses que pour la portion de votre commerce. Par exemple, si vous utilisez une partie de votre maison pour votre travail, vous pouvez déduire les frais d’électricité au prorata de l’espace occupé seulement. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un comptable pour vous assurer de réclamer toute dépense légitime qui concerne votre travail.

 

 

Utiliser un logiciel de comptabilité

Vous désirez vous procurer un logiciel de comptabilité? Certains sont offerts en version d’essai gratuite ou à peu de frais. Mentionnons ici le logiciel Business Intercept, fait spécialement pour les massothérapeutes, qui vous permet de gérer les dossiers des clients, les rendez-vous, ainsi que les revenus et dépenses. Sans être un logiciel de comptabilité, il permet d’imprimer des rapports de revenus et dépenses dont pourrait se servir un comptable. Sachez donc cibler vos besoins, car un tableau Excel pourrait aussi bien convenir selon les données que vous avez à inscrire.

Demander de l’aide

Après avoir pris connaissance des bases de la comptabilité, vous ne vous sentez toujours pas à l’aise avec les chiffres? Pourquoi ne pas faire appel à un mentor qui saura vous partager son expertise? Mentorat Québec est un organisme sans but lucratif offrant des services adaptés à des personnes et des organismes reliés au monde du travail et au développement professionnel. Pensez également aux entrepreneurs de votre entourage et questionnez-les sur leur entreprise. Certains se feront sans doute un grand plaisir de répondre à vos interrogations.

Nul besoin d’être un expert pour faire sa comptabilité, il suffit de se tenir bien informé, d’être rigoureux dans son suivi et de demander de l’aide à l’occasion. Ça s’apprend!

Consultez la fiche professionnelle de Sophie Vaudrin

Partager

Vous aimerez aussi...

Le retour au travail après une longue absence

08.juil.2020

La gestion des ressources humaines

30.avr.2020

Les essentiels dans une salle de massothérapie

22.avr.2020

Sophie Vaudrin

Sophie Vaudrin est massothérapeute et professeure de Pilates. Elle s’intéresse aux divers aspects touchant l’être humain : corporel, psychologique et émotionnel. Sa motivation première est de donner des outils aux gens afin que ceux-ci puissent prendre en main leur santé. Formée en danse pendant plusieurs années, elle a également travaillé avec le club de nage synchronisée de sa région dans le domaine de la flexibilité. Lorsque l’occasion de suivre une formation en massothérapie s’est présentée, elle y a vu une chance extraordinaire d’aller chercher des connaissances plus approfondies sur le corps humain. En plus de la massothérapie et du Pilates, madame Vaudrin donne à l’occasion des ateliers en milieu de travail touchant la posture, l’ergonomie, l’alimentation et le stress.

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute