Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

La massothérapie : un allié précieux après une chirurgie ou une blessure

écrit par Sophie Roy
23 août 2017

Que ce soit après une blessure, une opération, une chirurgie esthétique, une césarienne, une mastectomie, une liposuccion ou une brûlure, le processus de cicatrisation naturel du corps se met en place. Il peut toutefois laisser des adhérences pouvant causer de la douleur, des inconforts, des raideurs, un manque de souplesse ou de mobilité et parfois des problèmes de circulation sanguine ainsi que lymphatique. Cela est dû au fait que le tissu conjonctif des cicatrices (tissus cicatriciels) n’a pas la même élasticité que le tissu original. Mais saviez-vous que la massothérapie peut vous aider à récupérer plus rapidement, diminuer l’apparence de votre cicatrice, améliorer la souplesse de votre peau, briser les adhérences cicatricielles et diminuer l’œdème? Découvrez les bienfaits du massage pour vos cicatrices.

Qu’est-ce que le processus de cicatrisation?

En fait, la cicatrisation passe par le processus de réparation basé sur le pouvoir de régénération tissulaire de la peau. Selon la profondeur de la blessure, des structures plus profondes que l’épiderme peuvent être atteintes. Des vaisseaux sanguins, des terminaisons nerveuses ainsi que des fibres collagènes et musculaires peuvent avoir été endommagés, voire détruits. Le corps enclenche donc une réaction inflammatoire; le sang coagule pour refermer la plaie; et certains mécanismes de protection sont mis en place pour défendre l’organisme contre des bactéries et microbes. Ensuite, la phase de prolifération s’active pour combler le vide. Un nouveau tissu de replacement apparaît (tissu de soutien) qui sera remplacé par du tissu cicatriciel.

Comment la massothérapie peut-elle vous aider à récupérer plus rapidement après une intervention chirurgicale?

Avec l’utilisation de techniques spécialisées et adaptées à votre situation, votre massothérapeute peut vous aider à diminuer les inconforts liés à l’intervention. En fait, selon l’état de vos tissus, de vos antécédents, du type d’intervention reçu et de votre récupération, il pourra vous aider à récupérer plus facilement. Votre massothérapeute a plusieurs outils et techniques permettant de drainer l’œdème (causant l’enflure), diminuer les adhérences (sensation de tiraillement, raideur), améliorer la souplesse de la peau (cicatrice plus pâle et souple).

Quelles sont les techniques de massage à privilégier?

Selon l’état de vos tissus, votre massothérapeute pourra choisir différentes techniques qui répondront à vos besoins.

Le drainage lymphatique manuel (DLM) peut être utilisé pour diminuer l’œdème et les risques de lymphœdème. Le DLM permet également d’éliminer les toxines et d’augmenter votre énergie, votre vigueur.

D’autre part, le palper-rouler, technique qui consiste à pétrir la peau pour séparer les couches de tissu, et le massage de tissus cicatriciels permettront d’aider le corps à réaligner les fibres tissulaires et d’éviter la formation d’adhérences qui sont souvent la cause des douleurs et d’un manque d’amplitude articulaire.

Votre thérapeute pourrait également utiliser des techniques de relâchement myofascial telles que le massage des tissus profonds ou la fasciathérapie s’il s’agit d’une blessure plus ancienne avec beaucoup d’adhérences.

Par ailleurs, un moyen simple et efficace de travailler la cicatrice est d’appliquer une pression douce et progressive avec les doigts. Lorsque vous ressentez une résistance, vous pouvez changer d’angle et vous déplacer un peu. Il faut maintenir la pression, jusqu’à ce que la sensation de résistance disparaisse dans tous les angles.

Votre thérapeute travaillera ainsi la cicatrice sur toute la longueur en augmentant la pression graduellement. Après 2 à 3 séances, la peau devrait avoir retrouvé une souplesse globale. Par contre, dans le cas de vieilles blessures avec beaucoup d’adhérences en périphérie cela pourrait être plus long. Votre massothérapeute saura vous guider et vous verrez vous-même les résultats au fil des séances.

 

 

Quand consulter mon massothérapeute?

Le plus tôt possible en drainage lymphatique manuel pour réduire l’œdème. Juste après la lésion elle-même, l’œdème est la plus grande source de douleur, car elle fait pression sur les structures. Ensuite pour le travail des tissus cicatriciels, il est préférable d’attendre que la cicatrice soit bien adhéré (environ 6 semaines). Votre massothérapeute saura vous guider et vous proposer le soin adapté à votre condition. Dans un autre ordre d’idée, une ou plusieurs visites chez votre massothérapeute avant une chirurgie permettront d’assouplir la peau et de détendre votre musculature.

Masser mes cicatrices à la maison

Oui, vous avez bien lu, vous pouvez faire un automassage sur votre cicatrice. Toutefois, il est recommandé d’attendre environ 3 semaines avant de débuter le massage des cicatrices. Masser avant ce délai pourrait avoir un effet néfaste sur le processus naturel de guérison. Ce massage permettra d’augmenter les circulations sanguine et lymphatique ce qui aidera le processus de réparation et permettra de diminuer l’apparence de la cicatrice.

Découvrez ici comment masser vos cicatrices à la maison.

Vous êtes gêné par l’apparence de vos cicatrices? Ne craignez pas le jugement

Parfois, l’idée même de montrer notre cicatrice ou que l’on puisse la toucher nous gêne. Selon notre expérience, l’idée de repenser à cette intervention nous replonge dans de mauvais souvenirs. Toutefois, sachez que votre massothérapeute désire réellement vous aider. Ses mains empreintes d’empathie et de non-jugement pourraient vous aider à vous réconcilier et reprendre contact avec cette partie de votre corps. Il arrive parfois, voire même souvent, que notre clientèle pleure et libère des émotions durant ce type de soin. En effet, lorsque nous vivons des émotions intenses ou du stress, nos fascias peuvent se crisper et se tendre. N’en soyez pas gêné, pas besoin de vous excuser. Votre massothérapeute peut vous accompagner et saura y aller à votre rythme.

Finalement, vous avez tout avantage à consulter en massothérapie après une lésion, une blessure ou une chirurgie. Les bienfaits sont nombreux et vous retrouverez une santé optimale plus rapidement tout en évitant les adhérences post-opératoires qui pourraient miner vos activités quotidiennes.

Références
http://www.chumontreal.qc.ca/sites/default/files//documents/Votre_sante/PDF/137-1-prendre-soin-de-mes-cicatrices-par-le-massage.pdf
http://www.doctissimo.fr/sante/sante-pour-tous/cicatrice/cicatrisation
https://rmpq.ca/fasciatherapie/
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=comment-traiter-cicatrice
http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=integration_posturale_th

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute