Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Le travail debout : risques et conseils

23 janvier 2020  |   écrit par Manon Dussault  |

Partager

Que vous soyez vendeur, infirmier, préposé aux bénéficiaires, cuisinier, serveur, caissier ou pharmacien, ces métiers qui impliquent de travailler la majeure partie du temps debout ne sont pas sans risque.

Vous passez des dizaines d’heures par semaine debout derrière un comptoir; à circuler dans des espaces restreints entre des lits, des civières et d’autres appareils de soin; à marcher en évitant les tables et les clients; à vous contorsionner pour attraper vos outils de travail.

Toutes ces postures debout, statiques ou dynamiques, risquent de vous faire adopter des positions inconfortables qui ne sont pas toujours optimales ou ergonomiques, en plus de créer ou d’augmenter les troubles musculaires, articulaires ou circulatoires, tels que :

• Arthrite du genou ou de la hanche;
• Douleurs lombaires;
• Douleur et fatigue musculaire;
• Fasciite plantaire;
• Inflammation des pieds ou des jambes;
• Inflammation du tendon d’Achille;
• Problèmes de genou;
• Raideur dans la nuque et les épaules;
• Réduction du flux sanguin;
• Varices, etc.

Le travail debout : risques et conseils | Le Réseau

Quelques conseils

Afin d’éviter ces maux, votre massothérapeute est un de vos meilleurs alliés. En effet, il tiendra compte de votre mode de vie, de votre condition physique et des particularités de votre travail, et il sera en mesure de relâcher vos tensions musculaires dès qu’elles se présentent.

Toutefois le travail ne s’arrête pas là, vous devrez vous aussi participer activement à votre bien-être entre deux séances de massothérapie. Prenez conscience de votre corps et de vos inconforts. Regardez votre environnement et vos positions de travail, puis réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour les optimiser afin de réduire leurs impacts sur votre santé.

Voici donc quelques trucs et conseils qui peuvent améliorer le confort physique au quotidien et réduiront les risques de blessures.

Prenez soin de vos pieds | Le Réseau

Prenez soin de vos pieds

Lorsque nous sommes en position debout, tout le poids du corps repose sur nos pieds et nos chevilles. Ces derniers doivent donc assurer le support et la stabilité de notre corps, permettre l’amortissement de son poids pendant la marche, en plus de participer aux mouvements et déplacements.

Des pieds endoloris ou blessés forcent les articulations des jambes, des hanches et de notre colonne vertébrale à compenser pour les inconforts créés par la position debout statique et les déplacements. Les muscles attachés à ces articulations peuvent alors subir de l’inflammation, se fatiguer ou devenir plus vulnérables aux blessures.

Choisissez les bons souliers :
• Ils doivent être antidérapants;
• La semelle doit offrir un bon support pour l’arche plantaire, afin de ne pas provoquer une inflammation du fascia plantaire ou un affaissement de l’arche;
• Le talon doit idéalement être inférieur à 5 cm, pour éviter de causer une contraction musculaire au niveau du mollet, des genoux et du dos.

Pour prévenir ou relâcher les tensions aux pieds, pensez à étirer :
• Les pieds;
• Les chevilles.

Positions statiques | Le Réseau

Bougez!

Les positions statiques auront tendance à vous faire adopter des postures qui entrainent des blocages articulaires, ce qui peut occasionner de la fatigue musculaire ou des troubles de circulation qui sont à l’origine des varices ou du syndrome des jambes lourdes.

Pour éviter ces malaises, il est préférable de changer de position régulièrement :
• Utilisez le socle des équipements ou ajoutez un marchepied pour poser un pied quelques minutes afin de relâcher les tensions musculaires;
• Pensez à garder une légère flexion des genoux;
• Prenez le temps de vous asseoir un instant pour inscrire les notes au dossier du patient, compléter le bon de commande ou la facture.

Pour prévenir ou relâcher les tensions aux jambes, pensez à étirer :
• Les mollets;
• L’arrière des cuisses (ischiojambiers);
• L’avant des cuisses (quadriceps et psoas).

Et l’ergonomie! L’ergono quoi? Le Réseau

Et l’ergonomie! L’ergono quoi?

On parle souvent de l’ergonomie au travail en référence au travail de bureau, mais les mauvaises postures de travail et la disposition physique inadéquate du matériel et des outils sont observables dans plusieurs métiers et sont souvent à l’origine des inconforts ou blessures.

Plutôt que de faire des torsions lombaires ou des extensions des bras pour atteindre l’équipement requis, la marchandise ou pour attraper le membre à soigner, prenez le temps d’organiser vos espaces de travail. Même si vous croyez que ce n’est pas quelques centimètres qui feront la différence ou que cela demande du temps que vous n’avez pas, vous vous rendrez compte que vous aurez beaucoup moins d’ajustement à faire chaque fois pour être à l’aise dans vos mouvements. Au bout du compte vous gagnerez du temps et conserverez plus d’énergie.

Alors, qu’est-ce qu’on change?
• Prenez le temps de déplacer l’équipement encombrant;
• Rapprochez vos outils de travail;
• Positionnez-vous du côté où vous devez travailler;
• Placez-vous face au travail à exécuter;
• Ajustez la hauteur des surfaces de travail lorsque c’est possible.

Pour prévenir ou relâcher les tensions aux dos, pensez à étirer :
• L’ensemble du dos;
• Le bas du dos (lombaire);
• L’arrière des cuisses (ischiojambiers);
• L’avant des cuisses (quadriceps et psoas).

Prenez soin de votre corps… et de votre esprit | Le Réseau

Prenez soin de votre corps… et de votre esprit

Le stress quotidien généré par l’urgence du travail à accomplir et l’atmosphère de l’environnement de travail doivent pouvoir trouver un exutoire, le plus souvent et le plus efficacement possible.

Profitez des périodes de pause ou de lunch pour aller dehors, marcher, vous asseoir ou juste respirer!

Allez détendre votre esprit. Trouvez un endroit tranquille. Assoyez-vous confortablement, le dos bien appuyé, les muscles relâchés. Écoutez votre musique préférée. Prenez le temps de respirer lentement et profondément. Profitez-en pour relâcher les tensions dues au stress, qui se sont logées dans vos épaules et votre nuque.

Pour prévenir ou relâcher ces tensions, pensez à étirer :
• Le cou;
• Les épaules;
• Les pectoraux.

Optez pour la prévention! Le Réseau

Optez pour la prévention!

Vous prenez soin des autres tous les jours, vos clients, vos patients, votre famille et vos amis. Il serait peut-être temps de penser à vous, et même de vous mettre tout en haut de votre liste de priorité.

On souhaite tous rester actifs le plus longtemps possible. Pour ce faire, il faut prendre notre santé globale en mains dès maintenant. Puisqu’il est essentiel de garder nos muscles et articulations le plus forts et souples possible, il faut bien s’alimenter, mais que pourriez-vous faire de plus ou de différent?

Faites de l’activité physique tous les jours. Sachez que la marche est un excellent exercice pour le cœur et les muscles. Vous pouvez aussi vous réserver quelques minutes par jour pour faire des étirements1,2.

Et aussi, si ce n’est pas déjà fait, songez à intégrer le massage à votre rituel bien-être. Beaucoup de gens attendent d’être affectés par des maux physiques ou de l’épuisement avant d’avoir recours aux services d’un massothérapeute.

Pourtant la massothérapie est un excellent outil de prévention qui contribue à maintenir un bien-être global. Selon les techniques utilisées, il est possible d’atteindre un état de relaxation profonde, d’augmenter la souplesse musculaire, de réduire les effets du stress sur le corps et d’améliorer la qualité de votre sommeil. Il est aussi reconnu que la massothérapie permet d’activer la circulation sanguine, d’aider le système immunitaire et de relâcher les tensions musculaires qui peuvent être à l’origine de blessures ou de pathologies musculo-squelettiques.

Finalement, que vous ayez besoin de détendre votre corps, afin de conserver ou retrouver votre forme et votre énergie, ou votre esprit, en prenant un temps pour vous, assurez-vous d’en discuter avec votre massothérapeute afin qu’il puisse bien comprendre vos besoins et vos attentes. Il sera ainsi en mesure de bien adapter ses techniques de massage et de vous conseiller sur la fréquence de rendez-vous qui vous conviendrait le mieux.

[1] https://www.canalvie.com/sante-beaute/remise-en-forme/sports-et-entrainement/10-etirements-pour-assouplir-son-corps-1.1408836

[2] https://rmpq.ca/blogue/demystifier-les-etirements-partie-1/

Partager

Vous aimerez aussi...

Approche de l’asthme en contexte de massothérapie

23.sept.2020

Le massage des pieds

11.août.2020

Bienfaits de la massothérapie pour les adolescents

22.juil.2020

Manon Dussault

Masso-Kinésithérapeute diplômée en massage Suédois depuis 2007 et en Kinésithérapie depuis 2015, Manon a poursuivi ses études dans diverses techniques de massage et de thérapie manuelle afin de pouvoir mieux répondre aux besoins de sa clientèle. En 2016, avec une collègue, elle co-écrit et publie deux « Guides pratiques de masso-kinésithérapie ». Ces ouvrages axés sur les techniques d'évaluations et de soins de Kinésithérapie lui permettent de partager ses connaissances avec la communauté des thérapeutes manuels à travers la francophonie. C’est finalement en 2018, après plus de 16 ans à l’emploi de la fonction publique du Québec, où elle a pu acquérir et développer des talents en communication, rédaction de manuel de formation et de protocole et de formatrice, qu’elle a décidé de se consacrer exclusivement à sa carrière de masso-kinésithérapeute. C’est donc avec tout ce bagage professionnel et l’envie de partager ses connaissances et découvertes qu’elle a joint l’équipe des collaborateurs du Réseau.

Mes articles

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute