Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Les bienfaits du massage pour les seniors

12 février 2013  |   écrit par Julie Plouffe  |

Partager

Article du Réseau des massothérapeutes professionnels du Québec publié dans le magasine les Nouvelles esthétiques spa du mois de novembre 2012.

Lorsqu’on avance en âge, la massothérapie est une excellente façon de contribuer à une bonne qualité de vie puisqu’elle aide à soulager divers maux et procure au corps un état de détente. Les seniors y trouvent bien souvent une source d’énergie et de réconfort, tant au niveau physique que moral. Le massage pour les personnes âgées est d’autant plus efficace qu’il est soigneusement adapté à la réalité des clients.

Un soin adapté à la condition du client

Le massothérapeute ne massera pas une personne âgée de la même façon qu’une personne de 20 ans ni même qu’une autre de 45 ans, par exemple. Le corps d’une personne de 20 ans, même en mauvaise forme physique, récupérera rapidement par lui-même. Les gens de moins de 30 ans consultent généralement pour des blessures sportives ou encore à la suite d’un accident de nature quelconque. Ces motifs de consultation nécessitent un massage thérapeutique au cours duquel le thérapeute utilisera une force physique importante.

Chez les gens dans la quarantaine et la cinquantaine, on voit souvent apparaître des courbatures causées par des efforts intenses, des mouvements répétitifs ou encore après avoir levé de lourdes charges. Ce qui est à l’origine de nombreuses consultations en massothérapie spécialisée. Dans ce cas également, le massage est thérapeutique, mais le thérapeute prend soigneusement en considération les limites du corps du client en plus de procéder à l’ajout de l’aspect détente à son soin.

Le soin thérapeutique pour les seniors

Une personne de 75 ans ou plus présentera quant à elle un corps plus fragile présentant des signes normaux d’affaiblissement. Cette condition s’accompagne habituellement d’une prise de médication particulière selon l’état du client. Pour tout type de client, le questionnaire santé est la première étape d’un suivi en massothérapie. Dans le cas des personnes âgées, il est primordial et contient des informations capitales telles que les opérations subies antérieurement, la prise de médication, les allergies ainsi que les autres conditions particulières du client. Le thérapeute doit également savoir si le client reçoit d’autres types de soins de nature différente, ce qui l’aidera à personnaliser les soins le cas échéant. Avec toutes ces informations, le thérapeute sera en mesure d’optimiser son soin en fonction de l’état physique du client, mais également de ses besoins.

Durant le soin, le thérapeute fera appel à un large éventail de manœuvres douces et sécuritaires adaptées au client. Par exemple, sachant que « le vieillissement du rachis se caractérise par une arthrose du cartilage articulaire […] due à l’usure et atteint surtout les sujets de plus de 60 ans1 », le thérapeute spécialisé prendra soin de réchauffer les muscles avant de les masser et s’assurera de ne pas brusquer ni irriter les muscles ainsi affaiblis.

Pour s’assurer du confort du client, on ajoute des coussins adaptés à sa morphologie. Les huiles utilisées sont plus douces et hypoallergènes et hydratent très bien une peau plus mince. En complément de la médication, le massage peut notamment favoriser une meilleure circulation sanguine et lymphatique afin de réduire la sensation de froid aux extrémités du corps. Il aide également le corps à se rétablir efficacement, il renforce le système immunitaire, améliore la mobilité du client et fortifie sa masse musculaire.

 

 

Une solution pour diminuer les effets de certains maux

Certaines mobilisations légères qui respectent l’état du client peuvent d’ailleurs aider à diminuer les désagréments que provoquent souvent les pertes de mobilités importantes. L’arthrite, l’arthrose et le rhumatisme sont des pathologies rencontrées régulièrement chez les gens plus âgés et peuvent affecter sévèrement leur condition. Sachez que ces pathologies n’empêchent pas une personne de consulter en massothérapie. Il existe d’ailleurs divers moyens pour réduire les inconvénients de l’arthrite, de l’arthrose et du rhumatisme.

Selon l’Agence de la santé du Canada, « l’arthrose est une complication très fréquente chez la personne obèse2 ». Le maintien d’un poids santé combiné à la massothérapie font donc parties des moyens les plus doux et sécuritaires pour diminuer les douleurs arthritiques de tous les jours. Par des techniques de drainage spécifiques, le massage diminue l’inflammation et du même coup soulage la douleur causée par les problèmes arthritiques.  Selon une étude canadienne publiée dans Science Translationnal Medicine3, la massothérapie atténue les douleurs musculaires par les mêmes mécanismes biologiques que la plupart des médicaments anti-inflammatoires.

La pratique d’une activité physique comme la marche, la natation ou l’aquaforme permet d’assurer une bonne oxygénation des articulations et de renforcer les muscles. Ce qui aide le corps à éviter les blessures. À cet effet, les centres d’entraînement offrent de plus en plus d’activités spécifiques pour sa clientèle vieillissante.

Aucune approche alternative ne peut prétendre « guérir ». Mais recevoir de façon régulière des soins en massothérapie et suivre les recommandations de votre massothérapeute spécialisé permet de soulager et même de prévenir les douleurs pour ainsi conserver ou retrouver votre bien-être!

Sources:

1 http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/rachis/15711
2 http://www.phac-aspc.gc.ca/cd-mc/arthritis-arthrite/reduce-reduisez-fra.php
3 http://www.psychomedia.qc.ca/douleur/2012-02-01/le-massage-reduit-la-douleur-et-l-inflammation

Partager

Vous aimerez aussi...

Le massage des pieds

11.août.2020

Bienfaits de la massothérapie pour les adolescents

22.juil.2020

Le travail debout : risques et conseils

23.jan.2020

Julie Plouffe

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute