Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Les vertus insoupçonnées du massage abdominal

écrit par Catherine Drouin
7 juin 2019

Quand on pense massage, on pense massage du dos, du cou, des épaules, mais le grand oublié est souvent le ventre. La majorité d’entre nous éprouve à l’occasion des inconforts dans cette zone pour diverses raisons : stress, alimentation non équilibrée, mauvaise posture, etc.  Alors que la plupart des gens vivent à un moment ou l’autre certains problèmes mineurs comme de la constipation, des crampes ou des ballonnements, d’autres, souffrent de conditions chroniques comme le syndrome de l’intestin irritable, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, etc. Du côté de la sphère féminine, il peut y avoir la maladie pelvienne inflammatoire, de l’endométriose, des fibromes, des menstruations douloureuses, etc.

Bien que d’adopter de saines habitudes de vie soit la première approche à considérer pour soulager ces problématiques, ce n’est malheureusement pas toujours suffisant.

 

Bienfaits du massage abdominal

Amélioration de la circulation sanguine 

La zone abdominale renferme nos précieux organes, le foie, la rate, les intestins, les reins, la vessie et l’utérus. Ceux-ci doivent, pour fonctionner de façon optimale, bénéficier d’un bon flux provenant de la circulation sanguine et lymphatique. Le massage abdominal aide à activer la circulation et améliore donc l’apport sanguin aux organes. Plus la circulation est bonne, plus votre corps est en santé, oxygéné, nourri.

Renforcement du système immunitaire

Le ventre abrite également beaucoup de ganglions lymphatiques. La circulation lymphatique est primordiale pour favoriser le triage des pathogènes et assurer un bon fonctionnement du système immunitaire. Comme la lymphe ne possède pas de pompe pour l’aider à circuler, le massage peut assister le corps dans le drainage de la lymphe vers les ganglions.

Facilitation du transit intestinal

À l’occasion, soit parce que nous sommes stressés, soit parce que nous avons adopté une alimentation moins équilibrée ou encore parce qu’un médicament nuit au bon fonctionnement de notre transit, de la constipation, des gaz ou des ballonnements peuvent apparaître. Par des techniques spécifiques de massage abdominal qui se veulent plutôt lentes et profondes à la fois, le péristaltisme peut s’activer plus facilement. En cas de constipation tenace, il se peut que plusieurs séances soient nécessaires. Bien entendu, la source même de l’apparition de la constipation doit être adressée en premier lieu, mais comme elle provoque souvent des inconforts, le massage est une approche intéressante dans une optique de soulagement temporaire et sans effet secondaire.

Amélioration de la fonction  des organes 

Dans le même ordre d’idée, si le massage permet d’accompagner le travail des viscères pour améliorer le transit intestinal, il a aussi la capacité d’optimiser la mobilité des autres organes avoisinants. Même si tout semble fixé au creux de notre abdomen, les organes doivent conserver une certaine mobilité pour assurer leurs fonctions de base. Par exemple, un utérus et des trompes restreintes dans leur mouvement en raison de tensions musculaires, ligamentaires ou organiques pourraient nuire à la motilité des ovules dans les trompes de Fallope.

Diminution du stress 

On dit souvent que le ventre est le deuxième cerveau. C’est que dans l’intestin se trouvent de nombreuses terminaisons nerveuses. Le système nerveux entérique communiquerait d’ailleurs avec le cerveau via le nerf vague. Ce n’est pas pour rien que lorsque nous sommes stressés nous sentons une barre dans le ventre ou encore avons une impression d’estomac « noué » ! Le massage stimule la sécrétion d’endorphines, hormones qui aident à diminuer la perception de la douleur et du stress. Chouchouter notre ventre, c’est donc aussi se faire du bien mentalement et apaiser le système nerveux.

 

Quelques techniques complémentaires

Massage des lombaires

En cas de douleurs et inconforts au niveau du ventre, la zone lombaire (bas du dos) devient souvent, elle aussi, congestionnée en quelque sorte. Les muscles et les ligaments peuvent devenir plus tendus si vos organes ne bougent pas bien ou s’ils sont malades. Un bon massage lombaire peut venir compléter à merveille le massage ventral. Ainsi, il y a un meilleur ressenti d’équilibre général au niveau du bassin et comme tout est interrelié dans le corps, vaut mieux prévenir et traiter les lombaires du même coup.
Application de  chaleur

Rien ne fait plus de bien qu’un sac magique ou encore un bon bain chaud quand on a mal au ventre. Il est aussi possible d’utiliser d’autres sources de chaleur comme une couverture chauffante ou encore des compresses humides. La chaleur humide a la particularité d’envelopper un peu plus et de mieux pénétrer les tissus. Attention toutefois à ne pas utiliser de chaleur en cas d’inflammation, de fièvre ou de grossesse.

Utilisation d’huile de ricin

Le cataplasme d’huile de ricin est une technique utilisée depuis fort longtemps pour soulager les douleurs et inflammations digestives ou encore les problèmes gynécologiques féminins. Les propriétés thérapeutiques que l’on confère à l’huile de ricin se basent sur le principe qu’elle aurait la capacité à activer la circulation lymphatique au niveau du ventre. Pour profiter des vertus de l’huile de ricin, il faut tremper un linge de coton dans l’huile et l’appliquer sur le ventre avec une source de chaleur durant environ une heure par jour et cinq jours par semaine pendant quelques mois. C’est ainsi que l’on a observé les meilleurs résultats. N’utilisez jamais l’huile de ricin à l’interne, car elle est laxative ou encore sur le ventre des femmes enceintes. Avant d’utiliser un produit naturel, demandez l’avis d’un professionnel de la santé.

Respiration

Par la respiration, nous assurons une bonne oxygénation de nos organes  ainsi qu’une meilleure motilité et une meilleure digestion en général. Chaque fois que l’on inspire, le diaphragme vient masser nos organes et la circulation lymphatique se réveille. Il n’est jamais trop tard pour apprendre à bien respirer. Le yoga est, entre autres, une pratique intéressante pour délier les tensions en plus de prendre conscience de la respiration et de son impact sur le corps.

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute