Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Massage et grossesse

écrit par Josiane Gariépy
9 octobre 2013

À la suite de plusieurs interrogations de thérapeutes sur la page Facebook du Réseau au sujet du massage de la femme enceinte, entre autres lors du premier trimestre, j’ai cru bon clarifier quelques points.

Est-ce dangereux de masser une femme enceinte en début de grossesse?

Malgré la divergence d’opinions, il est tout à fait sécuritaire de masser une femme enceinte tout au long de sa grossesse. Êtes-vous d’accord sur le fait que le massage et l’activité physique ont les mêmes effets sur le corps? Les deux ont un impact positif sur la tension artérielle, sur la circulation sanguine et lymphatique, bref sur tous les systèmes du corps. Empêche-t-on une femme enceinte de faire de l’exercice physique lors du premier trimestre? Au contraire, l’activité physique est bien recommandée!

De plus, aucun cas de fausse couche n’a été répertorié en lien avec la pratique de la massothérapie. Les thérapeutes qui s’objectent à cette pratique veulent probablement se protéger contre d’éventuelles accusations, et ils sont libres de s’abstenir de masser s’ils le désirent, mais qu’ils se rassurent, masser une femme enceinte en début de grossesse est sans risque!

Ceci dit, il existe tout de même des contrindications au massage selon l’état de santé de la cliente : antécédent de fausse couche, grossesse à risque, diabète, hypertension, prééclampsie, pour nommer que ceux-là. Des précautions sont aussi de mises durant le massage : les percussions, l’application de chaleur intense et prolongée au niveau lombaire, les manœuvres de décongestion tissulaire profonde (traitement cellulite), le massage profond au niveau des trous sacrés, le drainage lymphatique complet en sont quelques exemples.

Une femme enceinte peut-elle se coucher sur le ventre durant le massage?

Tant et aussi longtemps qu’elle sera à l’aise, la femme enceinte peut se coucher sur le ventre. Au fil des soins, il faudra cependant ajuster la position. Il est possible de masser en position assise (massage sur chaise), en décubitus latéral (sur le côté), en décubitus dorsal (sur le dos) ou en procubitus (sur le ventre) avec du matériel adapté. Il existe sur le marché des coussins ergonomiques qui s’ajustent à l’évolution de la grossesse ainsi que des tables à massage avec abdo-confort (ouverture pour le ventre) ce qui rend la femme très à l’aise.

 

 

Il est courant qu’en cours de grossesse, la position de massage devienne inconfortable pour la femme. Notre rôle est de nous adapter! Une bonne formation dans le massage pour femme enceinte vous enseignera différentes manœuvres et installations très pratiques pour masser toutes les régions peu importe la position de massage.

Massage de détente ou thérapeutique?

Le massage de relaxation est reconnu chez la femme enceinte pour son pouvoir antistress. Et nous, comme thérapeutes, pouvons avoir peur de prodiguer des soins plus en profondeur. Mais, une femme enceinte n’est pas une femme fragile ou malade! Peu importe le stade de grossesse, il est possible de délier les tensions musculaires et même faire des mobilisations de kinésithérapie. Il faut simplement s’adapter, puisque le ventre de la femme peut devenir un obstacle à certains mouvements. Attention toutefois à ne pas pratiquer les mobilisations au maximum de leurs mouvements, puisqu’en cours de grossesse, une hormone appelée relaxine est sécrétée et rend la femme hyperlaxe.

Pour conclure, si vous souhaitez suivre une formation en massage pour femme enceinte, il existe plusieurs et elles varient généralement entre 8 et 30 heures. Selon la spécialisation qui vous intéresse, certains cours concernent l’accompagnement de grossesse avec suivi pré et postnatal, la préparation à l’accouchement, le massage durant le travail et le massage pour bébé. Un préalable de 400 heures de massage suédois est demandé pour suivre ces formations.

Consultez la fiche professionnelle de Josiane Gariépy

Commentaires

  1. Maxime Debas dit :

    Merci pour ce petit cours de rappel!;-)

  2. Leesa salvail dit :

    Bonjour, Je pratique le massage de la femme enceinte depuis 10 ans. J’aimerais clarifier une mention dans votre article… « Ceci dit, il existe tout de même des contrindications au massage selon l’état de santé de la cliente : antécédent de fausse couche, grossesse à risque, « . Je reçois des clients enceintes dans mon bureau qui ont ces contre-indications mais don’t leur médecin leur a suggéré de se faire masser. Il est important de spécifier que la cliente doit toujours verifier auprès du médecin traitant afin confirmer cette mention car plusieurs d’entre-elles se priveraient d’un bienfait formidable. Cette confirmation me provident de Dre Nadine Sauvé du CHUS, medicine interne don’t la spécialité est « cas lourds » auprès des femmes enceintes. Merci de votre temps.

  3. Mon Réseau Plus dit :

    Merci de cette précision Madame Salvail!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute