Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

La massothérapie pour prévenir les effets du vieillissement

13 août 2014  |   écrit par Le Réseau   |

Partager

En vieillissant, les gens peuvent être portés à réduire leurs activités physiques en raison de problèmes de santé ou de douleurs physiques. Or, bouger régulièrement permet aux personnes de conserver la forme et prévenir les effets du vieillissement. La massothérapie, en améliorant la souplesse du corps et en soulageant les inconforts, procure un bien-être et une aisance physiques, ce qui peut aider les gens à continuer de pratiquer leurs activités quotidiennes et de loisirs.

L’arthrose et le vieillissement articulaire

L’arthrose est une usure anormale des cartilages et des coussins entre les os. Elle touche environ 10 % de la population canadienne. Après 55 ans, les femmes sont davantage atteintes que les hommes[1]. On recommande aux gens qui souffrent d’arthrose de rester actifs malgré la douleur. Cette recommandation s’explique par le fait que l’activité physique nourrit et protège le cartilage, qu’elle assouplit les articulations ainsi que les tendons et renforce les muscles. En outre, bouger a pour effet de rendre les personnes plus résistantes aux douleurs de l’arthrose par l’augmentation de la capacité cardiovasculaire, la libération d’endorphines et l’amélioration de la qualité de vie.

Parce qu’elle assouplit les articulations, détend les muscles et soulage la douleur, la massothérapie peut également améliorer la vie des gens souffrant d’arthrose. Elle agit aussi en prévention puisqu’elle améliore la circulation sanguine et lymphatique ce qui nourrit et préserve les cartilages. Consulter en massothérapie pour diminuer les symptômes des blessures aux articulations et apaiser les effets des mouvements répétitifs au travail ou dans un sport tout au long de la vie est également un moyen de prévenir l’arthrose à un âge avancé.

 

 

L’ostéoporose

L’ostéoporose est caractérisée par la fragilisation prématurée des os. La masse osseuse d’une personne s’acquiert au cours de la vie par la saine alimentation et la pratique d’activité physique. La masse osseuse est aussi influencée par l’hérédité. En contrepartie, son développement peut être freiné par la consommation excessive d’alcool, le tabagisme ou la prise de certains médicaments. Toute personne verra sa masse osseuse diminuer à partir de 40 ans, particulièrement les femmes au moment de la ménopause en raison de la chute du niveau d’estrogènes. On estime qu’au Canada, 1 femme sur 4 et un homme sur 8 seront atteints d’ostéoporose au cours de leur vie[2]. Ces personnes sont plus susceptibles de subir des fractures, qui entrainent souvent une perte de leur autonomie.

Le maintient de l’activité physique avec l’avancement en âge peut prévenir l’ostéoporose. En effet, sous l’effet du travail des muscles, les cartilages qui assurent la mobilité des os reçoivent un afflux sanguin important, ce qui stimule les cellules responsables de la reconstruction des os. De la même manière que pour l’arthrose, des soins préventifs en massothérapie peuvent aider les personnes à maintenir une souplesse et une amplitude articulaire ainsi qu’un rythme de vie actif. Des conditions gagnantes pour s’assurer de bâtir et conserver leur masse osseuse.

La diminution de la masse musculaire

Rester actif combat également la diminution de la masse musculaire, un processus inévitable de la vieillesse, qui peut toutefois dégénérer en une détérioration de la force et des capacités physiques, la scarcopénie. Être actif ne peut pas stopper la diminution de la masse musculaire, mais réduit la fatigue et améliore la qualité de vie des personnes. De plus, des muscles souples et forts protègent des chutes et des blessures en conservant l’équilibre.

En somme, malgré nos gènes et les facteurs extérieurs inévitables, les habitudes de vie ont le pouvoir de ralentir certains effets du vieillissement. La massothérapie peut dès lors faire partie des moyens de maintenir d’une bonne qualité de vie en aidant les gens à rester actif.

 


[1] PasseportSanté.net
[2] Ibid.

Partager

Vous aimerez aussi...

Le massage des pieds

11.août.2020

Bienfaits de la massothérapie pour les adolescents

22.juil.2020

Le travail debout : risques et conseils

23.jan.2020

Le Réseau

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute