Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Floss

Le floss est une technique complémentaire à un soin en massothérapie qui consiste en des mobilisations aux plans musculaires et tissulaires effectuées avec une bande élastique qui compresse la région travaillée. Le fait de compresser la zone permet de bonifier les effets thérapeutiques des mobilisations. Les bandes élastiques sont bien souvent en caoutchouc ou en latex de longueur, largeur et résistance différentes.

Bienfaits

Le floss permet, entre autres, de soulager les douleurs musculaires et les raideurs musculosquelettiques amenant des douleurs ligamentaires et restrictions articulaires. Il peut également diminuer les œdèmes, les élancements localisés et les adhésions tissulaires et les cicatrices postopératoires. Le floss est également utilisé pour favoriser le processus de récupération ou réduire les courbatures après un effort physique intense.

Déroulement

La technique du floss est utilisée que quelques minutes durant un soin. Le thérapeute va installer la bande élastique sur la zone à travailler et effectuer des mobilisations passives ou actives avec l’aide du client. Il s’agit d’une technique complémentaire à un soin en massothérapie, kinésithérapie ou orthothérapie.

Le floss mobilisations musculaires et tissulaires avec bande élastique Réseau des massothérapeutes

Contre-indications

Le thérapeute s’informera de l’état de santé de son client afin de déterminer s’il peut utiliser la technique du floss. Les contre-indications au floss sont, entre autres:

  • Une plaie et une brûlure
  • Une allergie au caoutchouc ou au latex (l’application peut s’effectuer par-dessus des vêtements)
  • Un état inflammatoire aigu;
  • Les troubles inflammatoires chroniques;
  • Les atrophies et maladies musculaires;
  • L’ostéoporose sévère;
  • Les varices;
  • Les maladies artérielles occlusive. Bref, toutes affectations circulatoires qui réduisent la lumière des artères;
  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • L’utilisation d’anticoagulants ou d’antiplaquettaires;
  • Tumeurs cancéreuses puisqu’il y a un risque de métastases.
Trouvez un thérapeute