Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Points de Knap

Selon Georgia Knap (1866-1946), il existe 18 points principaux et 15 points secondaires placés symétriquement sur le corps où les tensions peuvent s’accumuler. La technique des points de Knap consiste à stimuler ces points musculaires afin d’éliminer la douleur ressentie. En déstressant l’organisme à ces endroits stratégiques, le thérapeute permet également à tout le corps de se détendre, car tous ces points sont interreliés.

On distingue trois niveaux de sensation pour définir les points de Knap : actif, passif et absent. Un point sera actif si les tensions sont ressenties sans même y effectuer une pression, alors qu’un point passif ne sera douloureux que lorsqu’une pression y est appliquée. Un point absent, quant à lui, est tout simplement une zone sans tension et sans douleur.

La technique des points de Knap peut être intégrée à un soin et être complétée par d’autres techniques telles que la réflexologie pour un effet plus global. Georgia Knap suggérait également une modification de l’alimentation et une bonne hygiène de vie, en plus du massage des points portant son nom, pour retrouver la vitalité et la santé.

Bienfaits

Le principal bénéfice de cette technique est d’éliminer toute forme de douleurs et de tensions musculaires, en plus de diminuer les effets du stress sur le corps. En supprimant la douleur du corps, celui-ci retrouve son équilibre et est plus résistant.

En plus de favoriser une bonne santé globale, le massage des points de Knap renforce le système immunitaire de l’organisme en améliorant la circulation sanguine. On lui reconnait également le soulagement des torticolis, des sinusites, des céphalées, des douleurs lombaires et des douleurs reliées au nerf sciatique.

Déroulement

Pour effectuer cette technique, les 18 points principaux, identifiés de K1 à K18, doivent être massés dans leur ordre respectif. Avec un outil, comme un cristal, un pilon, un bâton ou son pouce, le thérapeute exerce une pression directement sur la zone douloureuse tout en effectuant des rotations d’un côté, puis de l’autre pendant une trentaine de secondes. La sensation peut donc être désagréable et douloureuse sur le coup, mais une sensation de bien-être se fait sentir dès que la pression est relâchée et que la tension est libérée du point travaillé. En complément des rotations des points de Knap, des manœuvres de lissage, de modelage et de pétrissage peuvent être employées.

Contre-indications

Bien qu’il soit normal que cette technique de massage soit légèrement douloureuse, les points où une trop grande douleur est ressentie doivent être évités. Pour cette même raison, il est contre-indiqué de recevoir un massage des points de Knap dans le cas de claquage et de déchirure musculaire ou de rupture de ligaments ou de tendons. Ce soin devrait également être évité si les risques d’hémorragie ou de phlébite sont élevés. Si une grande fatigue et des courbatures sont ressenties après le soin, reposez-vous et parlez-en à votre thérapeute lors de votre prochaine rencontre.

 

Trouvez un thérapeute