Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

La planification de retraite du travailleur autonome

2 octobre 2014  |   écrit par Sophie Vaudrin  |

Partager

Au Québec, on retrouve un peu plus de 538 000 travailleurs autonomes, soit environ 15% de la population active. Pour plusieurs, travail autonome rime avec avantages : liberté d’action, horaires flexibles, être son propre patron. Cependant, ce statut demande de la discipline sur le plan de l’épargne, car le travailleur autonome est à la fois employé et employeur aux yeux des gouvernements. Ce qui veut dire que vous ne pouvez compter que sur vous-mêmes pour remplir votre bas de laine en vue de la retraite!

La planification de retraite du travailleur autonome - Blogue du Réseau

Commencer par le début

Par où commencer pour planifier sa retraite? Tout d’abord, rencontrer un planificateur financier pourra vous aider à établir un plan de retraite, puisque plusieurs variables sont à considérer : l’âge à la retraite, l’épargne déjà disponible, le revenu dont vous aurez besoin à la retraite. La plupart des institutions financières proposent ces services. Vous préférez regarder par vous-même? Des simulateurs de retraite sont également offerts en ligne.

Conseils pour planifier sa retraite - Blogue du Réseau des massothérapeutes

Quelques conseils

Il est important de se renseigner sur les sources de revenus disponibles à la retraite. Compter uniquement sur les rentes gouvernementales pourrait vous causer des surprises! Ces rentes, versées à partir de 60 ans, ne constitueront que la base de votre rente de retraite. Pour bonifier votre épargne, vous devrez vous tourner vers le REER ou le CELI. Sachez cependant que le travailleur autonome est limité dans ses cotisations au REER, puisque le droit de cotisation est basé sur le revenu net de l’entreprise.

À propos du revenu net, il ne faut pas oublier que le travailleur autonome qui possède son bureau à la maison peut déduire des dépenses liées aux activités de son entreprise, et ce, tant au niveau provincial que fédéral.

Autre point non négligeable : l’assurance invalidité. En cas d’accident ou de maladie grave, une telle assurance vous garantit des entrées de fonds sans pénaliser votre budget.

Pour plus d’informations sur la préparation à la retraite, visitez le site Question retraite ou rencontrez un spécialiste qui saura répondre à vos questions. Une belle retraite, ça se prépare!

 

Partager

Vous aimerez aussi...

Le retour au travail après une longue absence

08.juil.2020

La gestion des ressources humaines

30.avr.2020

Les essentiels dans une salle de massothérapie

22.avr.2020

Sophie Vaudrin

Sophie Vaudrin est massothérapeute et professeure de Pilates. Elle s’intéresse aux divers aspects touchant l’être humain : corporel, psychologique et émotionnel. Sa motivation première est de donner des outils aux gens afin que ceux-ci puissent prendre en main leur santé. Formée en danse pendant plusieurs années, elle a également travaillé avec le club de nage synchronisée de sa région dans le domaine de la flexibilité. Lorsque l’occasion de suivre une formation en massothérapie s’est présentée, elle y a vu une chance extraordinaire d’aller chercher des connaissances plus approfondies sur le corps humain. En plus de la massothérapie et du Pilates, madame Vaudrin donne à l’occasion des ateliers en milieu de travail touchant la posture, l’ergonomie, l’alimentation et le stress.

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute