Accès membres et assureurs


Trouver un thérapeute

Affinez votre recherche avec les critères ci-dessous :

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Les 5 mots à toujours avoir en tête lorsque tu masses

13 avril 2023  |   écrit par Amélie Gauthier  |

À mon avis, la clé du succès pour un massage réussi n’est pas uniquement  la routine et les techniques que tu utilises, mais l’environnement que tu bâtis autour du soin. Cet espace que tu crées est chapeauté par 5 mots qui doivent être constamment présents afin de maximiser l’atteinte des objectifs de mieux-être de ton client.

Main levée de massothérapeute qui a les 5 mots en tête lors d'un massage

Écouter

Par définition, écouter signifie d’abord : « s’appliquer à entendre, prêter son attention à » [1]. Dans un contexte de massothérapie, l’écoute est présente dès les premiers instants avec ton client. D’abord, tu es attentif à son histoire. Puis, durant qu’il te parle, tu te sers de l’écoute pour décrypter tous les sous-entendus que tu saisis au passage. Avec tes yeux, tu observes sa posture et les mouvements qu’il fait pour t’expliquer ses contraintes. Tu valides ton écoute en confirmant avec lui les informations perçues. Par ces informations, tu lui proposes un soin qui reflète le mieux son besoin, ses attentes et ce  que tu juges pertinent de mettre en place. Pendant le massage, l’écoute te permet de rester à l’affût de tout ce qu’il te dira, parce qu’il est possible qu’il ait besoin de s’exprimer. Tu dois donc continuer à utiliser ton écoute pour entendre ses propos afin de personnaliser le soin.

Massothérapeute à l'écoute de sa cliente

Ressentir

Une des définitions de ressentir se reflète très bien en massothérapie. Elle dit : « Éprouver (une sensation physique) » [2]. On considère qu’il y a 3 formes de ressenti. Il y a celui que tu perçois en tant que thérapeute, celui que le client capte lorsqu’il reçoit ton toucher et la combinaison des deux premiers qui construit le troisième.

Le ressenti, c’est aussi la capacité à mettre de côté tout ce qui se passe autour de toi et de mettre ton attention sur ce qui se passe sous tes mains ; les restrictions, les orientations tissulaires, les profondeurs, les corrélations, la souplesse d’un tissu, la raideur d’un autre, des sensations de bulles, d’adhérence, de dégagement, de liberté.  Il y a tant de choses que tu peux ressentir lorsque tu masses.

Pour le client, le ressenti est tout aussi pertinent. Bien que la massothérapie soit une modalité passive où une personne reçoit un soin, lorsque le client ressent un inconfort, une lourdeur, une chaleur, un engourdissement ou un relâchement, il peut être intéressant qu’il t’en fasse part. Il est la seule personne à pouvoir avoir ce regard intrinsèque sur ce qui se passe pendant l’application de tes techniques, alors pourquoi ne pas mettre à contribution ses ressentis pour optimiser les intentions de mieux-être.

Bien que le ressenti puisse être similaire, il est souvent très différent entre ce que toi, comme thérapeute, tu perçois et ce que le client ressent. Alors, l’équation des 2 ressentis permet l’optimisation du travail effectué.

Tout au long de ton massage, l’écoute travaille en collaboration avec les différents ressentis pour maximiser les opportunités de mieux-être. Tu peux connaître et appliquer les meilleures techniques de massage, rien ne vaut une application adéquate d’une technique choisie selon ce qui se passe sous tes mains.

Ressentir en massothérapie

Interpréter

Pendant que tu écoutes et que tu ressens, un troisième mot fait son apparition. Interpréter, par sa définition de « trouver un sens à » [3], est toujours présent avec les mots écouter et ressentir. D’abord, tu fais une première interprétation selon ce que le client te confie. Puis, tu fais probablement une deuxième interprétation selon ce que tu ressens pendant que tu masses. Les différents éléments perçus par l’écoute et le ressenti te servent à discerner une ou plusieurs hypothèses de ce qui peut se passer dans les tissus. En massothérapie, on parle uniquement d’interprétation suggestive, car nous ne détenons pas le droit de diagnostiquer objectivement une problématique de santé physique. Par contre, ton expertise au niveau tissulaire te permet de soupçonner certaines corrélations et prendre des décisions sur les manœuvres que tu appliqueras ou la prochaine zone à investiguer et à travailler.

Interpréter doit aussi laisser place aux changements. Il est possible, qu’en début de soin, tu aies mentionné au client une certaine routine ou séquence de zones que tu iras travailler d’après ce que tu as initialement saisi comme informations. Mais, si ton interprétation change durant le soin, il n’y a rien de mal à revoir ta recette. Il suffit uniquement d’expliquer ta nouvelle hypothèse selon tes récentes constatations et d’avoir l’accord de ton client. L’objectif est, après tout, de l’aider au maximum de tes compétences selon les objectifs établis.

Une massothérapeute applique différentes techniques à son client

Appliquer

On ne peut pas passer sous silence le mot appliquer. On peut le définir de quelques manières différentes. Dans son premier sens, appliquer peut signifier « Mettre (une chose) sur (une autre) de manière à recouvrir, adhérer ou laisser une empreinte »[4]. En massothérapie, tu appliques ta main sur un tissu afin de le recouvrir en étant englobant dans tes manœuvres. Tu vas t’y adhérer pour bien le mobiliser et non juste glisser par-dessus. Puis, tu vas y laisser ton empreinte, par exemple, en modifiant une dynamique de tension ou en activant la circulation sanguine.

Dans un sens plus figuré, appliquer est un synonyme « d’employer et d’utiliser »[5]. Donc, lors de ton soin, tu vas appliquer différentes techniques, manœuvres et pressions pour obtenir une activation ou un relâchement tissulaire. Par ailleurs, ton application est personnalisée selon ce que tu auras entendu, ressenti et interprété.

Valider

Valider est synonyme de « confirmer »[6] qui signifie « d’affirmer l’exactitude »[7].  La validation est l’élément important dans toutes les décisions prises durant un rendez-vous de massothérapie. Tu confirmes toujours avec ton client les informations qu’il t’a fournies en lien avec ses inconforts pour la bonne compréhension de ses attentes. Également, tu consultes son avis en lui présentant le plan de soin. Pendant le massage, tu ne te gènes pas de le questionner sur ses ressentis. Tu t’assures que tout se passe dans un niveau de confort respectable. Au moment où tu changes d’intention, tu le mentionnes à ton client. Et si tu as besoin de travailler une zone qui est plus susceptible d’être malaisante (exemple les fessiers ou le ventre), tu confirmes avec lui que s’est accepté avant de t’y installer. La validation te sert ainsi à vérifier et à créer une relation basée sur la confiance et le respect.

Et bien voilà !  C’était mes 5 mots.  Et toi, les tiens, quels sont-ils ?

Publicité

[1] Dictionnaire LeRobert, Écouter-S’écouter, [En ligne], https://dictionnaire.lerobert.com/definition/ecouter , Consulté le 1 mars 2023.
[2] Dictionnaire LeRobert, Ressentir-Se ressentir de, [En ligne], https://dictionnaire.lerobert.com/definition/ressentir, Consulté le 1 mars 2023.
[3] Idem, Interpréter, [En ligne], https://dictionnaire.lerobert.com/definition/interpreter, Consulté le 1 mars 2023.
[4] Idem, Appliquer-S’appliquer, [En ligne], https://dictionnaire.lerobert.com/definition/appliquer, Consulté le 1 mars 2023.
[5] Ibid.
[6] Dictionnaire LeRobert, Valider, [En ligne], https://dictionnaire.lerobert.com/definition/valider, Consulté le 1 mars 2023.
[7] Idem, Confirmer, [En ligne], https://dictionnaire.lerobert.com/definition/confirmer, Consulté le 1 mars 2023.

Vous aimerez aussi...

Soulager les tensions musculaires de la sciatalgie

Il faut rendre aux sportifs ce qui appartient aux sportifs

Peut-on masser sans pouce?

Amélie Gauthier

Ayant cheminée dans le domaine des arts de la danse durant toute son enfance ainsi que sa jeune vie d’adulte et après avoir dirigé sa propre entreprise durant plus de 15 ans, Amélie fait un bond dans la santé physique. Désirant développer de nouveaux intérêts, elle se découvre un désir d'aider les gens dans leur santé et leur mieux-être.  Elle commence alors à suivre différentes formations en lien avec l'entraînement physique jusqu’au jour où elle décide de s’inscrire, sans trop d’attente, à un cours en massothérapie.  Son désir d’aider prend alors tout son sens et devient une véritable raison de vivre.  À l’affût de nouvelles connaissances depuis, elle s’accomplit tous les jours dans ce domaine où le mieux-être est mis de l’avant.  Sa soif d'apprendre et de développer de nouvelles compétences, autant en massothérapie qu’en entraînement physique, lui permet d’être aujourd’hui, une thérapeute sachant allier détente et travail musculaire pour une clientèle active.

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute