Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Le massage, plus que de la détente!

28 mars 2013  |   écrit par Julie Plouffe  |

Partager

Article du Réseau des massothérapeutes professionnels du Québec publié dans le magasine les Nouvelles esthétiques spa du mois de septembre 2012.

Une étude réalisée en avril 2010 par le Comité sectoriel de la main-d’œuvre des services de soins personnels nous apprend que 36 % des personnes qui consultent pour recevoir des soins thérapeutiques sont des hommes. Et ce nombre augmente d’année en année.

En effet, de plus en plus d’hommes, athlètes ou non, consultent des spécialistes en soins thérapeutiques. La tendance voulant que les hommes « endurent » de moins en moins les maux physiques inutilement et prennent de mieux en mieux soin de leur corps semble se confirmer. Selon cette même étude, 66 % des gens consultent pour des douleurs spécifiques, comparativement à 33 % pour la détente.

Les soins thérapeutiques prodigués par les femmes

Les femmes, particulièrement celles dont la musculature est plus modeste, peuvent sembler moins aptes à offrir un massage en profondeur, voire même à offrir des soins thérapeutiques. Il est vrai que certaines manipulations exigent plus de force physique, mais il existe d’autres façons de les effectuer tout aussi bien. Les thérapeutes ayant appris des techniques spécifiques (dont le massage sportif, la kinésithérapie, l’orthothérapie et plusieurs autres) sont très bien formés pour offrir des soins tout aussi efficaces que ceux offerts par leurs collègues ayant plus de force physique à leur disposition. Il faut également mentionner tout l’équipement disponible de nos jours pour assister les thérapeutes avec les mobilisations plus ardues. On peut notamment se procurer des tables de massage pouvant être abaissées au besoin jusqu’à environ 30 centimètres du sol. Ceci permet aux thérapeutes ayant moins de force dans les bras d’utiliser le poids de leur corps afin de compenser.

Les conseils de votre thérapeute…

Si vous recevez des soins thérapeutiques et voulez obtenir les meilleurs résultats possible, il est très important de faire les exercices que le thérapeute vous recommandera. Les suggestions d’étirements et d’exercices complètent le soin que vous venez de recevoir et préparent le suivant, s’il y a lieu. Certaines de ces suggestions de prévention sont aussi de bonnes habitudes à adopter quotidiennement.

au réveil

On devrait toujours sortir du lit doucement, car il n’y a pas que votre esprit qui est encore endormi. Votre corps aussi a besoin de se réveiller. Avant de vous lever, faites quelques étirements en douceur. Allongez les bras au-dessus de la tête; ramenez les genoux vers la poitrine; roulez ensuite sur le côté pour vous asseoir et vous lever; faites enfin quelques étirements du cou en étant assis sur le lit. Vous voilà prêt pour vous lever doucement et à effectuer d’autres étirements une fois debout si vous le souhaitez.

en voiture

Bien souvent, on passe de longues heures dans les bouchons de circulation, alors assurez-vous que votre siège de voiture supporte bien votre dos. Le siège doit être incliné un peu vers l’arrière et il ne doit pas être trop près du volant. Assurez-vous que vos jambes forment un angle de 45 degrés avec votre corps, ce qui vous indiquera que votre posture est idéale.

au travail

Peu importe le travail que vous faites, l’organisation de votre poste de travail doit être ergonomique et adéquate. Soyez vigilant et discipliné : un écran d’ordinateur trop tourné ou un clavier trop bas peuvent par exemple occasionner des tensions musculaires intenses. Les étirements aident à diminuer efficacement les raideurs et les courbatures qui affectent bien souvent les régions lombaire, du cou et des bras. Le risque de blessure en soulevant une simple boite ou en tournant le corps pour prendre un crayon est réduit lorsque la musculature est bien assouplie. Vous pouvez faire de brèves séances d’étirements (deux à cinq minutes) à tout moment de la journée, ce qui permettra de garder vos muscles en bon état et bien détendus.

 

 

pour les pieds

Une chaussure inadéquate peut provoquer des douleurs au dos et au cou. Saviez-vous que porter un talon de plus de 5 cm de haut pendant une longue période modifie la position de la colonne vertébrale? Les gens qui n’attachent pas correctement leurs bottes ou leurs souliers s’exposent également à des conséquences tout aussi dommageables tant pour les chevilles, les genoux que le dos. Les lacets des chaussures assurent un meilleur maintien du pied et l’empêchent de glisser dans la chaussure et ainsi causer des blessures importantes.

De bonnes chaussures confortables et adaptées à notre travail sont tout aussi importantes que celles que nous choisissons pour pratiquer un sport par exemple. Les pieds jouent un rôle important d’amortisseurs. Il faut donc choisir des chaussures qui vous aideront à absorber les chocs. C’est pourquoi il peut s’avérer important d’investir dans un bon soulier et de visiter les boutiques spécialisées, car ils pourront vous conseiller dans le choix d’une chaussure adaptée à vos besoins.

lors d’activités sportives

Pour éviter les blessures, il est important d’échauffer les muscles auxquels nous demanderons un effort hors de l’ordinaire avant n’importe quelle activité physique. Il est également primordial de bien s’étirer après les séances sportives. Lors d’un entraînement intensif, votre forme physique dépend de votre capacité de récupération. Cette dernière pourra être améliorée significativement par des séances d’étirements adaptés. Ils permettent de réchauffer les muscles, d’améliorer la performance, d’avoir une meilleure souplesse durant l’activité et d’améliorer la coordination des mouvements.

Après l’activité sportive, les étirements permettent de stimuler la circulation sanguine, de réduire les tensions musculaires, de garder un bon tonus musculaire et de détendre le corps.

Répétez ce processus plusieurs fois permet d’obtenir un effet maximal et durable. La meilleure formule est celle des étirements lents (de 15 à 30 secondes), car cela permet de « travailler » soigneusement chaque muscle, jusqu’à ce que vous ressentiez une légère tension sans avoir de douleur.

Bien que vous ayez le pouvoir de faire beaucoup pour contribuer à maintenir une bonne forme physique, n’oubliez pas qu’un massothérapeute spécialisé peut vous aider autant dans la prévention que pour le soulagement de différentes pathologies en agissant directement sur les tensions musculaires et le stress.

Consultez la fiche professionnelle de Julie Plouffe

Partager

Vous aimerez aussi...

Approche de l’asthme en contexte de massothérapie

23.sept.2020

Le massage des pieds

11.août.2020

Bienfaits de la massothérapie pour les adolescents

22.juil.2020

Julie Plouffe

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute