Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Parader le défilé thoracique

19 août 2015  |   écrit par Philippe-Olivier Jasmin  |

Partager

Vous souvenez-vous de la cervicobrachialgie, cette névralgie engendrée par une compression d’une racine nerveuse du plexus brachial? Puisque l’émergence du névraxe ne représente qu’un minime segment du trajet nerveux, les nerfs brachiaux rencontrent malheureusement de nombreuses possibilités de compression le long de leur itinéraire. Approfondissons le sujet et suivons le parcours de cette parade pour déterminer où cette fanfare s’arrête : parlons défilé thoracique, cette problématique fréquemment de mèche avec la cervicobrachialgie ou, du moins, qui résulte en des symptômes extrêmement similaires.

Symptômes du défilé thoracique - Blogue du Réseau des massothérapeutes

Définition et symptômes

Le syndrome du défilé thoracique (ou syndrome du défilé thoracobrachial, du défilé scalénique ou de la traversée thoracobrachiale) se caractérise par une compression du plexus brachial ou de l’artère ou de la veine subclavière. Les cas affectant le nerf amènent des symptômes analogues à la cervicobrachialgie au membre supérieur, alors que les cas circulatoires peuvent cumulativement manifester, par exemple, des œdèmes ou des changements locaux de température.

Nous pouvons souligner cinq sites où la compression est possible.

1. Défilé intercostoscalénique

De loin le principal coupable de la pathologie, ce triangle des Bermudes consiste en le scalène moyen, le scalène antérieur et la première côte. La compression peut se produire de par un ou les deux scalènes qui augmentent de volume, lorsqu’excessivement contractés, ou de par la première côte faisant pression par en dessous. Cette dernière peut être hissée par l’effort des scalènes ou en conséquence d’un blocage vertébral à D1 engendré par l’un des paravertébraux ou le petit dentelé postérosupérieur. Comme les structures impliquées s’influencent grandement entre elles, la problématique peut se détériorer en effort commun plutôt que demeurer un phénomène isolé faisant cavalier seul.

Il reste probable que la contraction des scalènes engendre un D.I.M. (dérangement intervertébral mineur) cervical et, donc, que le défilé thoracique se manifeste en coordination avec la cervicobrachialgie. Rappelons-nous aussi que les scalènes sont sournois, manifestant fréquemment des symptômes à une petite distance d’eux tels que des céphalées, nausées, étourdissements ou une douleur en bretelle le long du bord interne de l’omoplate ou légèrement sous la clavicule.

Définitions et symptômes thoracique - Blogue du Réseau

2. Défilé préscalénique

La veine subclavière peut être comprimée dans l’espace restreint où elle se faufile entre la première côte, l’attache sternale de la clavicule, le subclavier et le scalène antérieur. Ce site de compression est grandement aggravé par le mouvement de la clavicule.

3. Canal costoclaviculaire

Un deuxième site de compression fortement sous l’influence de la clavicule serait l’espace entre celle-ci et la première côte où se glissent le plexus brachial et les vaisseaux sanguins. Le passage du subclavier dans cette région envenime la situation.

4. Tunnel sous-pectoral

Il demeure possible que le plexus brachial ou les vaisseaux sanguins soient écrasés entre le petit pectoral et la fosse axillaire.

5. Billot huméral

Ne figurant pas comme un site de compression problématique en tant que tel, mais méritant une mention, l’abduction de l’épaule, passé un certain angle, plaque le plexus brachial et les vaisseaux sanguins contre la tête humérale. Cette compression temporaire peut accélérer l’évolution des complications de la pathologie.

Tout comme les cas de cervicobrachialgie, le défilé thoracique peut créer des sites de compression nerveuse supplémentaires, notamment le nerf ulnaire au coude ou le nerf médian avec un syndrome du canal carpien, ou même une combinaison de ceux mentionnés plus haut. Avec les scalènes, le petit dentelé postérosupérieur et le petit pectoral figurant possiblement dans l’équation, le mouvement respiratoire, l’émotion et le stress sont inévitablement à examiner. Bien sûr, la posture cervicale et de l’épaule, au minimum, sont aussi à considérer.

Dans un monde idéal, nos clients n’auraient pas besoin de nous. Dans un monde moins idéal, ils présenteraient des problématiques évoluant de manière isolée et indépendante. Malheureusement, en réalité, toutes les variables s’influencent mutuellement dans un merveilleux cercle vicieux, estompant les lignes entre les pathologies. Prenez votre temps pour bien analyser la situation. Le chemin se crée alors tout seul.

Bons soins!

Consultez la fiche professionnelle de Philippe-Olivier Jasmin

 

Partager

Vous aimerez aussi...

Les mystères du piriforme

14.sept.2020

Le Taping

26.août.2020

Le massage des pieds

11.août.2020

Philippe-Olivier Jasmin

  Vous reconnaîtrez probablement Philippe-Olivier Jasmin comme un des collaborateurs qui écrit pour le blogue du RMPQ depuis son implantation. Non? Pas de problème! Peut-être comme l’orthothérapeute clinicien aguerri. Celui qui décortique l’anatomie, explore la biomécanique et déniche des tactiques et des approches cliniques efficaces pour ces confrères massothérapeutes? Ou encore, comme le collaborateur pour le blogue de l’AMS et le superviseur-coach d’orthothérapie à leur campus de Montréal? Ou probablement comme celui qui unit des formations de la Chine, de la Colombie-Britannique et des États-Unis à sa formation d’orthothérapeute pour attiser l’étincelle de l’excellence et inspirer ses collègues à être awesome? … … ... Quand il n’est pas en train de masser ou de promouvoir la reconnaissance de la massothérapie par l’éducation, P-O a le nez plongé dans un bouquin, su à exercer sa routine de rame, de callisthénie et de Tai Chi, ou relaxe paisiblement un café à la main. Alors qui est P-O? Un rêveur? Un perfectionniste? Un guerrier pacifiste zen? Pour le découvrir, mets ton casque et viens le rejoindre au front!

Mes articles

Commentaires

  1. Éric Paradis dit :

    Bonjour Phillipe-Olivier. Je cherche un thérapeute qui peut traiter un syndrome de défilé thoracique. À la lecture d’un de tes articles, je crois que tu pourrais être un de ceux là… Est-ce que je me trompes ?
    Merci de me répondre, ça m’aidera vraiment dans mes recherches.

  2. pshankland dit :

    Bonjour M.Paradis, si vous souhaitez prendre rendez-vous avec notre collaborateur pour un soin en massothérapie, kinésithérapie ou orthothérapie, nous vous invitons à communiquer directement avec lui. Vous trouverez les informations concernant son profil de thérapeute sur son profil web en cliquant ici. Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute