Accès membres et assureurs

Trouver un thérapeute

Recherche avancée

  • Massothérapie
  • Kinésithérapeute
  • Orthothérapeute
  • Naturothérapeute

Heures d'affaires

Lundi L
Mardi M
Mercredi M
Jeudi J
Vendredi V
Samedi S
Dimanche D
AM
PM
Soir
    

Blogue

Le présentéisme au travail, un phénomène inquiétant

25 juin 2015  |   écrit par Hugues Fereau  |

Partager

Dans mon article précédent, je vous parlais de l’absentéisme comme étant l’un des défis que doivent relever les ressources humaines, et de l’intérêt de proposer la massothérapie comme l’un des éléments de solution à ce problème. Dans le même ordre d’idée, je vous présente un phénomène plus récent et moins connu : le présentéisme.

Le présentéisme au travail et la massothérapie - Blogue du Réseau

Lorsqu’un employé est présent physiquement au travail, mais que sa condition physique ou morale réduit son efficacité, nous sommes confrontés à un cas de présentéisme. Même malade, l’employé est présent sur les lieux de travail, alors qu’il n’est pas en mesure de donner son rendement optimal. Il ne s’agit pas de paresse ou de manque de motivation, l’employé a de bonnes raisons d’être absent, et pourtant, vient travailler quand même.

Le présentéisme est un phénomène nouvellement observé. S’il fait l’objet d’études, c’est parce qu’il atteint des proportions inquiétantes. On estime que pour chaque jour d’absence, on rapporte 2 jours de présentéisme. Les pertes économiques se chiffrent en milliards, mais derrière les chiffres, il y a la tragédie humaine. Tous ceux qui doivent se présenter à leur poste alors qu’ils auraient mieux fait de se reposer souffrent d’une perte de qualité de vie.

Motivation des employés au travail - Blogue du Réseau des massothérapeutes

Quels sont les facteurs qui motivent les travailleurs au présentéisme?

  • L’insécurité financière pour ceux qui ne peuvent se permettre une perte de salaire;
  • L’insécurité d’emploi des postes précaires;
  • La pression hiérarchique qui menace les personnes moins performantes;
  • Le manque de main-d’œuvre qui empêche un employé de s’absenter par manque de ressources;
  • Le regard des autres qui jugent une absence comme un signe de faiblesse plutôt que comme un signe de maladie;
  • Les contraintes sociales qui poussent les gens à accorder de plus en plus d’importance au travail plutôt qu’à la santé et à la famille.

Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur les effets à long terme du présentéisme. Certaines conséquences pourraient être positives, d’autres négatives. Par exemple, la personne qui travaille alors qu’elle aurait besoin de repos, en plus d’une performance diminuée, ne favorise pas son retour à l’état de santé.

Les troubles médicaux les plus fréquents associés au présentéisme sont la dépression, l’anxiété, les douleurs chroniques et les migraines. Selon Statistique Canada (2002), 40 % des travailleurs qui ont souffert de dépression ne se sont jamais absentés du travail. Pour mesurer l’ampleur du phénomène, il s’agit de 200 000 travailleurs ayant souffert de dépression, mais qui n’ont pas manqué un seul jour de travail.

Les massages sur une base régulière permettent d’atténuer les douleurs causées par le stress postural et réduisent significativement la fréquence et la gravité des céphalées de tensions (migraines). De plus, le toucher favorise le relâchement d’ocytocine. L’un des effets de cette hormone est de réduire l’anxiété et de favoriser les contacts sociaux.

En conclusion, la massothérapie en entreprise est un formidable outil de prévention pour réduire les causes d’absentéisme et de présentéisme. Le massage à lui seul ne résout pas tous les défis des ressources humaines, mais aide à garder des employés en santé ou favorise leur retour plus rapidement au travail. Lorsque l’entreprise réduit ses coûts, augmente sa productivité et que les employés sont heureux, tout le monde est gagnant.

 

Partager

Vous aimerez aussi...

Les mystères du piriforme

14.sept.2020

Le Taping

26.août.2020

Le massage des pieds

11.août.2020

Hugues Fereau

Mes articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles de blogue par courriel

Je suis massothérapeute